in

Il avale 400 fois la dose quotidienne recommandée de vitamine D et tombe malade durant des mois

Crédits : GO / iStock

Au Royaume-Uni, un homme s’est rendu gravement malade après avoir consommé beaucoup trop de vitamine D sur une journée. Après des symptômes très désagréables ayant persisté durant plusieurs mois, il a subi une hospitalisation d’une semaine. Cette affaire loin d’être anodine donne l’occasion de rappeler que ceux qui consomment des compléments alimentaires doivent faire très attention.

À consommer avec modération

Notre organisme a besoin de vitamine D, dont la fonction principale est d’augmenter les concentrations de calcium et de phosphore dans le sang. La principale source naturelle de vitamine D est l’exposition au soleil, mais certains aliments en contiennent également. Citons les poissons gras, les huiles, ainsi que le chocolat noir. Les fruits et légumes en sont également pourvus, mais en quantité infime. Il est également possible de compléter ses apports en vitamine D à l’aide de compléments alimentaires. Toutefois, nous devons tous faire attention à ne pas trop en consommer.

Une étude publiée dans la revue BMJ Case Reports le 6 juillet 2022 détaille le cas récent d’un Britannique d’une quarantaine d’années ayant pris en une journée l’équivalent de 400 fois la dose quotidienne recommandée. Or, si la vitamine D est bénéfique et même essentielle pour le corps humain, une overdose peut être dangereuse.

vitamine D
Crédits : Iryna Imago / iStock

Un cas d’hypervitaminose D

Il est donc question d’un cas d’intoxication en lien avec les compléments alimentaires, ici l’hypervitaminose D. Dans un premier temps, l’homme a consulté son médecin traitant pour divers symptômes persistants depuis environ trois mois : crampes dans les jambes, douleurs abdominales, sécheresse au niveau de la bouche, nausées et vomissements, diarrhées et augmentation de la sensation de soif. Le patient a perdu près de 13 kg et il a rapidement dû être hospitalisé durant une semaine.

Selon les analyses sanguines, l’homme présentait des taux de calcium et de magnésium très élevés et son taux de vitamine D était sept fois supérieur à la normale, si bien que ses reins ne fonctionnaient pas normalement. Cherchant à se justifier, le patient a expliqué aux médecins avoir cherché un traitement complémentaire suite à plusieurs problèmes de santé. Son taux de vitamine D est resté assez élevé près de deux mois après l’hospitalisation, mais il va aujourd’hui beaucoup mieux.

Les médecins du National Health Service (NHS) au Royaume-Uni mettent à nouveau en garde la population concernant les compléments alimentaires. Ils sont considérés comme sûrs et bénéfiques dans les quantités recommandées. Par ailleurs, les professionnels de santé ont noté une hausse des cas d’hypervitaminose D avec la pandémie de Covid-19. En effet, de nombreuses personnes ont pris connaissance de l’intérêt de certains scientifiques concernant l’effet protecteur de cette vitamine contre le coronavirus. Il est toutefois conseillé de consulter un médecin avant la prise de toute supplémentation alimentaire.