in

Doit-on manger régulièrement du chocolat pour se sentir plus heureux ?

Crédits : Pixnio

En Corée du Sud, des chercheurs disent avoir constaté qu’une consommation régulière de chocolat noir à 85 % pouvait avoir un effet positif sur l’humeur. Selon eux, l’idéal serait d’en consommer trois fois par jour. Toutefois, le faible échantillon de volontaires ayant participé à l’étude laisse penser que d’autres travaux seraient nécessaires pour confirmer ces résultats.

Une meilleure diversité du microbiote intestinal

De très nombreuses personnes aiment manger du chocolat. En 2017, nous nous posions même la question de savoir s’il était possible de devenir dépendant de cette consommation. Il faut dire qu’il s’agit d’un léger excitant qui favorise la stimulation des circuits de récompense du cerveau.

Si diverses recherches scientifiques concernent le chocolat, se pose entre autres la question de ses possibles effets sur le bien-être. Dans une étude à paraître dans le Journal of Nutritional Biochemistry en janvier 2022, des scientifiques de l’Université de Séoul (Corée du Sud) ont justement traité ce sujet. Selon eux, consommer 30 g de chocolat noir à 85% quotidiennement influerait positivement sur l’humeur.

Selon ces chercheurs, leur étude est la première à fournir des preuves que la consommation de chocolat noir dans la vie quotidienne influence les états physiologiques et psychologiques. Dans un premier temps, ils ont analysé les selles des participants afin d’en savoir davantage sur leur microbiote intestinal. Selon les résultats, la diversité microbienne dans les intestins était plus importante chez les consommateurs de chocolat à 85 %.

chocolat noir
Les chercheurs affirment que consommer 30 g de chocolat noir à 85% chaque jour peut améliorer l’humeur. Crédits : StockSnap / Pixabay

Des effets non visibles avec les autres types de chocolat

L’étude rapporte des niveaux de Blautia obeum plus élevés et des niveaux de Faecalibacterium prausnitzii plus réduits chez les consommateurs de chocolat noir à 85 %. Pour les scientifiques, il aurait donc de véritables effets prébiotiques. En restructurant la diversité et l’abondance des bactéries intestinales, il serait ainsi capable d’améliorer les états émotionnels. Néanmoins, ce n’est pas le cas pour les produits chocolatés dont la teneur en cacao est inférieure à 85 %. Aussi, ces observations ne fonctionnent pas avec le chocolat au lait, le chocolat blanc et autres friandises qui en contiennent.

Enfin, si cette étude peut servir d’indicateur, elle ne se peut se suffire à elle-même. En effet, un faible échantillon de volontaires a participé à l’étude (seulement 46 participants). D’autres travaux seraient donc nécessaires pour confirmer formellement que cela peut améliorer le bien-être de ses consommateurs.