in

SpaceX : qu’est-ce que le nouveau projet Starshield ?

SpaceX Falcon 9
Crédit : SpaceX

SpaceX propose déjà un service haut débit à des clients du monde entier grâce à sa constellation Starlink en pleine croissance. Au cours du week-end, la société d’Elon Musk a également révélé un projet partenaire appelé Starshield. Ce dernier sera conçu pour être utilisé par les agences gouvernementales, en particulier celles du secteur de la sécurité nationale.

SpaceX travaille régulièrement avec le ministère de la Défense américain, notamment en lançant des satellites-espions (dont les caractéristiques restent classifiées). Nous savons aussi que le Pentagone s’intéresse de près au vaisseau Starship de la société pour transporter rapidement troupes ou matériel d’un point à un autre du globe. Cette collaboration sera encore bientôt élevée à un autre niveau. SpaceX est en effet en train de mettre en place un tout nouveau projet spatial baptisé Starshield.

Sécurité nationale

Alors que Starlink est conçu pour un usage grand public et commercial, Starshield sera principalement conçu pour un usage gouvernemental dans le but de soutenir les efforts de sécurité nationale. Ce prochain réseau satellitaire sera axé sur trois domaines : l’observation de la Terre, les communications étatiques sécurisées et l’accueil de charges utiles classifiées.

Starlink offre déjà un cryptage inégalé des données utilisateur de bout en bout. Compte tenu des enjeux, Starshield utilisera une capacité cryptographique supplémentaire qui permettra le traitement des données de ces charges classifiées en toute sécurité, répondant ainsi aux exigences gouvernementales.

Enfin, la société nous apprend que la capacité de communication laser intersatellite de Starlink, qui est la seule fonctionnant à grande échelle en orbite aujourd’hui, pourra être intégrée sur des satellites partenaires pour permettre l’incorporation dans le réseau Starshield. Pour l’heure, c’est à peu près tout ce que nous savons sur ce projet nouvellement annoncé.

Spacex starshield
Une fusée Falcon 9 de SpaceX se soulève devant la bannière étoilée. Crédits : SpaceX

Où en est Starlink ?

Concernant le projet Starlink, il y a du nouveau. Nous savons que la constellation compte aujourd’hui plus de 3 200 satellites actifs sur les 12 000 déjà autorisés par la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis. La société entend désormais « passer la seconde » avec des satellites 2.0 plus grands et plus puissants capables de transmettre le service directement aux téléphones portables. La FCC a récemment autorisé le déploiement de 7 500 de ces satellites nouvelle génération. Ces machines, trop lourdes pour être soulevées par des fusées Falcon 9, seront lancées sur des vaisseaux Starship. L’un de ces prototypes devrait bientôt opérer son premier vol d’essai orbital depuis le sud du Texas.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.