in

Projet Mars One : la société a fait faillite

Crédits : Mars One

Vous vous rappelez du projet Mars One ? La start-up qui ambitionnait de financer une mission avec équipage sur Mars via une chaîne de télé-réalité a fait faillite. En témoignent de récents documents financiers publiés en ligne.

Un projet trop ambitieux

Quitter la Terre pour de nouveaux horizons, vous en rêviez ? Ce sera peut-être bientôt le cas. C’est du moins ce que proposait il y quatre ans le très ambitieux projet Mars One. C’est le néerlandais Bas Landscorp, ingénieur en mécanique, qui en a été à l’origine. L’objectif de la mission était alors d’envoyer 24 Terriens sur Mars en 2022, afin d’y installer la toute première colonie humaine permanente. Un voyage sans retour, financé par une chaîne de télé-réalité. Le projet était certes ambitieux, mais il l’était trop. Rien ne s’est passé comme prévu, et Mars One vient de faire faillite.

Il y a quelques mois, la start-up avait déjà été scindée en deux sociétés. La Mars One Foundation à but non lucratif d’un côté, et la Mars One Ventures à but lucratif de l’autre. C’est cette seconde branche qui vient de faire faillite. La nouvelle a d’abord été dévoilée sur le site Reddit, où un utilisateur a posté un lien vers des documents financiers suisses attestant que la société était sur le point d’être liquidée. Mars One, qui aurait déjà préparé sa première mission non habitée en 2018, n’arrivera donc jamais au terme de son objectif.

Mars One
Voici à quoi devait ressembler la base martienne du projet Mars One. Crédits : Mars One

De nombreux défis à relever

Pour la planète rouge, il va donc falloir encore patienter quelques années supplémentaires. S’il n’aura échappé à personne que l’avenir de l’Homme pourrait se jouer sur Mars, il faut bien se rappeler que celle qui fut autrefois habitable n’est aujourd’hui pas franchement une “terre d’accueil”. Sur place l’environnement est froid, sec, la gravité n’est pas la même et la surface est bombardée de rayons cosmiques. Notre corps a évolué sur Terre, avec les conditions terrestres. Déplacer ce véritable fruit de l’évolution sur un monde aussi hostile n’est donc pas une mince affaire. Et de nombreux défis vont encore devoir être relevés.

Il va effectivement falloir se poser les bonnes questions. Et parmi elles : poser le pied sur Mars est-il réellement nécessaire ? Selon David Weintraub, astronome à l’Université Vanderbilt, aux États-Unis, les principales agences concernées devront s’assurer de la présence ou non d’une vie extraterrestre sur la planète rouge avant toute mission. C’est capital. Car une fois le premier pied posé, la planète sera contaminée.

Source

Articles liés :

Voici où la mission ExoMars 2020 va atterrir pour y chercher la vie

Elon Musk estime à 70% ses chances d’aller sur Mars (et d’y mourir)

Pourrait-on produire du vin sur Mars ? Des chercheurs pensent que oui

Projet Mars One : la société a fait faillite
noté 5 - 1 vote[s]