in ,

Pourrait-on produire du vin sur Mars ? Des chercheurs pensent que oui

Crédits : Pixabay

La Géorgie, fière d’une tradition viticole vieille de 8 000 ans, aimerait apporter sa “pierre à l’édifice” martien en proposant aux futurs astronautes de pouvoir cultiver du raisin sur place dans le but de produire du vin.

Cela n’aura échappé à personne : Mars est dans la ligne de mire de nombreuses agences. Mais le chemin est encore très long. Certain·es planchent alors sur les défis techniques inhérents à une telle mission, pendant que d’autres se concentrent sur les problèmes d’ordre sanitaire. La Géorgie, de son côté, ne compte pas être laissée pour compte, et ambitionne de participer à ce grand projet humain en proposant son expertise… viticole. Un projet, baptisé IX Millenium, qui devrait être entamé cette année, vise à sélectionner les cépages terrestres les plus résistants dans le but de simuler, à terme, la réponse de ces organismes aux conditions martiennes.

« Si nous voulons vivre sur Mars un jour, la Géorgie doit apporter sa contribution, a notamment déclaré au Washington Post Nikoloz Doborjginidze, fondateur de l’Agence de recherche spatiale de Géorgie et conseiller sur le projet viticole. Nos ancêtres ont apporté du vin sur Terre afin que nous puissions faire de même sur Mars ». Si les origines du vin sur Terre sont encore à débattre, un vieux pot taché de vin datant de 6000 ans av. J.-C. retrouvé en Géorgie contient à ce jour les plus vieux résidus de vin jamais découverts. Ceci étant dit, cultiver des vignes sur Mars ne sera pas une mince affaire.

raisin vin mars
Du raisin bientôt cultivé sur Mars ? Crédits : Pixabay

Du vin blanc sur la planète rouge ?

La première étape consistera donc à identifier les cépages terrestres qui seraient éventuellement à même de résister aux radiations martiennes, aux tempêtes de poussière et aux fortes variations de température. Des premières “serres verticales” devraient également être installées dans un hôtel de la ville de Tbilissi, où les plantes seront mises à rude épreuve dans le but de simuler les conditions d’une serre agricole contrôlée sur Mars.

S’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, les chercheurs pensent néanmoins que le projet est faisable, et tablent même sur la couleur du vin. Et sur Mars, ce sera probablement du blanc. « Les [raisins] blancs ont tendance à être plus résistants aux virus, note en effet le chercheur. Alors j’imagine qu’ils pourraient aussi lutter contre les radiations. Leur peau pourrait les refléter ».

Une fois les raisins bien mûrs, il faudra bien évidemment vendanger et “fabriquer” le vin directement sur place. Pas sûr que les premiers arrivants aient le temps pour une telle entreprise, mais à terme, pourquoi pas ? D’ici une quinzaine ou une vingtaine d’années, de nouveaux explorateurs pourraient être accueillis par les terriens devenus martiens, un verre de blanc à la main.

Source

Articles liés :

Elon Musk estime à 70 % ses chances d’aller sur Mars (et d’y mourir)

Coloniser Mars, c’est (assurément) la contaminer

Une fois sur Mars, comment faire pour revenir sur Terre ?

Pourrait-on produire du vin sur Mars ? Des chercheurs pensent que oui
Notez cette actu