in

Pourquoi le contrôle aérien français est-il attaqué devant la justice européenne ?

Crédits : hpgruesen / Pixnio

Le contrôle aérien français se trouve aux prises avec la justice européenne, d’après le site Journal Aviation. Le groupe IAG (Iberia, Aer Lingus, British Airways, Level et Vueling) et les compagnies low cost telles que easyJet, Ryanair et Wizz Air ont récemment déposé plainte devant la Commission Européenne contre la France. Quelles sont les raisons de cette plainte ? Le contrôle aérien français a-t-il des chances d’obtenir gain de cause face à ces compagnies européennes ?

Pourquoi en est-on arrivés là ?

Depuis le 24 juillet 2018, la France est accusée d’enfreindre la législation européenne. En effet, notre pays ne permet pas les vols à travers le pays durant les grèves du contrôle du trafic aérien. En aucun cas les compagnies aériennes contestent le droit de grève, mais elles estiment que la France transgresse la législation européenne, car elle empêche les vols au dessus du territoire national en période de grève. Ainsi, les passagers aériens ne peuvent pas voyager entre les Etats membres touchés par une grève, et leur trajectoire de vol doit contourner l’espace perturbé. Michael O’Leary, l’actuel dirigeant de la compagnie Ryanair, indique que cela n’arrive qu’en France : « Quand les contrôleurs font grève en Grèce et en Italie, les survols se poursuivent normalement. Pourquoi la France ne fait pas la même chose ? ».

Les passagers sont les premiers touchés par ces perturbations entraînant retards et annulations. Peu de voyageurs sont au courant de leur droit à réclamer des indemnités en cas de retard ou d’annulation de vol. Selon Airhelp qui informe sur ce droit des passagers aérien, il y a 5 milliards d’euros non réclamés par les passagers auprès des compagnies aériennes !

France : 254 jours de grève entre 2004 et 2016

Selon le Sénat, le contrôle aérien français est responsable de 33% des retards en Europe, alors qu‘il contrôle seulement 20% du trafic. De 2004 à 2016, la France affiche 254 jours de grève pour le contrôle du trafic aérien, ce qui la propulse largement sur la plus haute marche du podium devant la Grèce (46), l’Italie (37), le Portugal (10) et l’Allemagne (4).

Pendant le mois de juin 2018, Eurocontrol indique qu’il y a eu 16 000 retards à cause des grèves du contrôle du trafic aérien européen , impactant ainsi 2 millions de passagers dont vous faites peut-être partie …

Articles reliés :

La Chine a testé avec succès son avion hypersonique Starry Sky-2

Que se passe-t-il lorsqu’un avion de ligne est frappé par la foudre ?

Pourquoi les hublots des avions sont-ils ovales ?