in

Que se passe-t-il lorsqu’un avion de ligne est frappé par la foudre ?

Crédits : capture Youtube / Valk Aviation

Tous les avions de ligne sont en moyenne frappés plusieurs fois par la foudre chaque année. Quels sont les risques ? Faut-il avoir peur de ce genre d’incident ?

En novembre 2017, un avion de la KLM assurant la ligne Amsterdam – Lima a été frappé par la foudre juste après son décollage des Pays-Bas (voir vidéo en fin d’article). Cela ne l’a pourtant pas empêché de poursuivre sa route à destination du Pérou. En octobre 2011, ce fut le cas d’une dizaine d’avions de la compagnie aérienne finlandaise Finnair, ayant conduit deux vols domestiques et un charter à faire demi-tour par précaution. Les vols restants ont semble-t-il achevé leur parcours sans encombre.

Il faut savoir qu’un avion de ligne doit obligatoirement être certifié “résistant à la foudre” pour avoir le droit de voler. En revanche, ces mêmes avions sont frappés par la foudre en moyenne toutes les 1500 heures de vol, et ce bien que les pilotes font leur possible pour esquiver les épisodes orageux qui disons-le, sont parfois inévitables.

N’importe quel appareil n’ayant d’autre choix que de voler à travers une atmosphère fortement chargée en ions est susceptible de déclencher un éclair. En effet, un nuage orageux engendre un champ électrostatique couvrant plusieurs kilomètres de distance, et lorsqu’un avion traverse ce périmètre à moins de 20 kilomètres de distance, les extrémités pointues de l’appareil contribuent à amplifier le champ et ont de grandes chances de déclencher la foudre.

Heureusement, la carlingue de l’avion agit telle une cage de Faraday, protégeant ainsi les passagers. Par contre, l’arc de l’éclair peut causer des dégâts mineurs tels que la destruction de capteurs ou encore des trous millimétriques. Également, le système électronique de l’appareil peut être affecté par le champ électromagnétique issu de l’orage.

Des prédispositions sont prises par les armateurs afin d’éviter toute panne sévère, à commencer par la protection du point le plus sensible de l’appareil : la réserve de kérosène. En effet, une simple étincelle peut enflammer le carburant !

Source

Que se passe-t-il lorsqu’un avion de ligne est frappé par la foudre ?
noté 5 - 1 vote