in

Manger des œufs augmente t-il le risque de maladies cardiovasculaires ?

Crédits : iStock

Selon une équipe de chercheurs basée aux États-Unis, manger un œuf par jour ne peut pas être associé à une augmentation du risque lié aux maladies cardiovasculaires. Cette étude a la particularité d’avoir été menée sur un très grand nombre de personnes.

Aucune différence entre manger un œuf par mois ou par jour

Dans une publication de la revue BMJ ce 5 mars 2020, les chercheurs de l’École de santé publique de Harvard T. H. Chan ont présenté les résultats de leur étude. Ceux-ci se sont intéressés à un éventuel lien entre la consommation d’œufs et le taux de maladies cardiovasculaires sur une période de 32 ans. Ils ont conclu que manger un œuf par jour n’augmentait pas les risques liés à ce genre de maladie.

La plupart des participants à l’étude consommaient entre un et cinq œufs chaque semaine en moyenne. Toutefois, ceux qui en mangeaient en plus grande quantité avaient également tendance à consommer davantage de viande rouge. Or, ces derniers avaient un indice de masse corporelle plus élevé. De plus, ils étaient moins réceptifs aux traitements à base de statines. Ceux-ci sont habituellement utilisés pour faire baisser le taux de cholestérol et ainsi limiter les risques liés aux maladies cardiovasculaires.

Ensuite, les chercheurs ont inclus d’autres facteurs pouvant influer sur les résultats, comme l’âge, l’alimentation et le style de vie. Une donnée en particulier a son importance : les personnes consommant un œuf par jour n’ont pas plus de risque de développer une telle maladie par rapport aux personnes n’en mangeant qu’un seul par mois.

oeufs
Crédits : Pexels

À consommer avec modération

L’étude menée en collaboration avec le Brigham and Women’s Hospital concernait trois larges cohortes de volontaires. Si la première comprenait 83 349 infirmières (de 30 à 55 ans), la seconde incluait 90 214 infirmières (de 25 à 44 ans). Quant à la dernière cohorte, il s’agissait de 42 055 hommes professionnels de la santé (40 à 75 ans). De plus, l’ensemble des participants n’avaient aucune maladie cardiovasculaire, cancer ou diabète de type 2.

Après la première phase de l’étude, les scientifiques ont effectué une méta-analyse de 28 autres études observationnelles. Là non plus, aucun lien n’a été établi entre la consommation d’œufs et le risque de maladies cardiovasculaires. Toutefois, les chercheurs ont observé une légère baisse des risques chez la population asiatique en cas de consommation modérée d’œufs.

En somme, manger des œufs ne peut pas représenter un danger pour la santé à une condition : il faudrait ne pas manger plus d’un œuf en moyenne par jour. Effectivement, l’étude a démontré qu’en général, les personnes consommant de grandes quantités d’œufs avaient tendance à être en moins bonne santé.

Source

Articles liés :

Manger trop de protéines serait mauvais pour la santé du cœur des hommes

Cet algorithme de Google prédit une maladie cardiovasculaire en vous regardant dans les yeux

Un régime végétarien réduit les risques de maladies cardiaques de 22%