in

Le vortex de déchets du Pacifique nord est de plus en plus imposant !

Crédits : Université de Newcastle

Alors que la question du plastique revient souvent à la une des médias, il ne faut pas oublier le cas du vortex de déchets du Pacifique Nord. Rappelons qu’il s’agit de l’endroit sur Terre ayant la plus forte concentration de déchets plastiques.

Trois fois la taille de la France

Alors que les mesures anti-plastique se multiplient progressivement autour du globe, l’impression que le mal est déjà fait est bien présente. Le 19 janvier 2020, le Forum Économique Mondial a publié une vidéo sur Facebook le rappelant clairement. Il est question du vortex de déchets du Pacifique nord ou Great Pacific Garbage Patch (GPGP). Celui-ci se situe dans la gyre océanique Pacifique nord entre Hawaï et la Californie (États-Unis).

Or, comme l’indiquait une étude parue en 2018, le GPGP fait désormais trois fois la superficie de la France, avec ses 1,8 billions de morceaux de plastique ! Par ailleurs, sa masse est équivalente à celle de 500 avions gros-porteurs. Rappelons aussi que la majorité des déchets du vortex sont en plastique dur. Il s’agit principalement de feuilles ou films en plastique, de cordes et de filets de pêche. Or, le fait est que 46 % de la masse totale du vortex est constituée de filets de pêche.

carte gyres vortex plastique
Le vortex de déchets du Pacifique nord est le plus imposant de tous.
Crédits : The Ocean Cleanup

Un risque pour la faune

Il faut savoir que la pollution plastique présente d’importants risques pour la faune sous-marine. En effet, certains animaux sont étouffés dans les filets de plastique et d’autres consomment les microplastiques en pensant qu’il s’agit de nourriture. Malheureusement, ces morceaux de plastique de moins de 5 mm de diamètre pénètrent dans la chaîne alimentaire. À titre d’exemple, les microplastiques peuvent constituer plus de 70 % du régime alimentaire des tortues de mer ! Par ailleurs, le plastique est toxique. Pas moins de 84 % du plastique présent dans le vortex contient au moins une toxine en surface. Lorsque l’on sait qu’environ 8 millions de tonnes de plastique arrivent dans l’océan chaque année, ceci laisse songeur.

Une des solutions les plus populaires pour enrayer ce terrible phénomène est incarnée par le projet Ocean Cleanup. En octobre 2019, nous évoquions une nouvelle phase de test qui s’est avérée être un succès. L’objectif de ce projet est d’évacuer 15 000 tonnes de plastique par an. Dans 5 ans, la quantité de déchets du vortex du Pacifique nord devrait donc être réduite de moitié. Toutefois, il s’agit là d’un travail colossal. En effet, d’autres gyres contiennent également de très nombreux déchets : dans le Pacifique sud, l’Atlantique nord et sud ainsi que dans l’océan Indien.

Source

Articles liés :

Il y aurait un million de fois plus de plastique dans les océans que prévu

La majorité des déchets plastique retrouvés en haute mer sont en fait rejetés par les navires de commerce

Rien ne fonctionnerait concernant les solutions face à la pollution plastique !