in

Courrez au moins une fois par semaine pour vivre plus longtemps !

Crédits : pixabay

Vous recherchiez une motivation supplémentaire pour commencer (ou continuer) à courir ? Une nouvelle étude révèle que peu importe le nombre de séances, vous réduisez les risques de décès prématurés de plus de 25%.

Nous savons que le fait de courir permet de maintenir notre système cardio-vasculaire (cœur et vaisseaux) en bonne santé. De ce fait, cela va également réduire les risques de décès prématurés. Cependant, jusqu’à présent, on ne savait pas vraiment si la durée ou l’intensité de la course importait. Certaines études ont suggéré que c’était le cas. En revanche, d’autres ont estimé que trop d’exercice (plus de 250 minutes par semaine) pouvait en réalité annuler tout bénéfice en termes de mortalité.

Pour tenter d’y voir un peu plus clair, des chercheurs de l’Université Victoria à Melbourne, en Australie, ont mené une méta-analyse. Autrement dit, ils ont passé en revue plusieurs études déjà publiées sur le sujet pour voir si des résultats clairs pouvaient ressortir. Vous retrouverez les détails de cette étude dans le British Journal of Sports Medicine.

Quatorze études ont été analysées dans le cadre de ces travaux. Toutes avaient interrogé des participants sur leurs habitudes de course et toutes ont suivi leur état de santé sur une période allant de 5 à 35 ans. Au total, 232 149 personnes ont été interrogées et au terme de toutes ces études, 25 951 sont décédées.

Sur la base de ces résultats, les chercheurs ont alors tenté de faire ressortir des associations statistiques reliant course à pied et risques de décès prématurés.

sport exercice jogging
Crédits : Pexels / Jeshoots

Un risque réduit de 27%

Il est finalement ressorti un fait intéressant : toutes les personnes qui courraient, même ne serait-ce qu’une fois par semaine, présentaient un risque de décès prématuré réduit d’environ 27%.

Toutes les doses de course à pied ont été associées de manière significative à un risque de décès moins élevé“, peut-on lire dans l’étude. “Il n’y avait pas de différence significative entre la fréquence, la durée ou le rythme“. Autrement dit, le fait de courir 45 minutes “tranquille” par semaine ou 45 minutes “à fond” par jour aura les mêmes effets sur le risque de mortalité.

C’est une bonne nouvelle pour les nombreux adultes qui ont du mal à trouver le temps de faire de l’exercice“; commente Elaine Murtagh, du Mary Immaculate College de Limerick, en Irlande. “N’importe quelle course est donc meilleure que pas de course du tout”. Vous l’aurez compris, toute activité physique que vous pouvez intégrer à votre emploi du temps sera bonne à prendre. Il n’y a plus d’excuses !

Articles liés :

Il n’est jamais trop tard pour commencer à faire de l’exercice

Pour éviter d’accroître votre risque de cancer, faites de l’exercice

Pourquoi prenons-nous du poids en vieillissant ?