in

Pas moins de 9 villes sur 10 sont en proie à des risques climatiques

Crédits : Geoengineer.org

Selon une étude récente menée auprès de plusieurs centaines de villes aux quatre coins du monde, une grande majorité des municipalités font face à des risques climatiques. Parmi ces risques, nous retrouvons les inondations, les vagues de chaleur, les vents violents, les épisodes de sécheresse ou encore les glissements de terrain.

En octobre 2021, le Courrier International publiait une infographie très parlante sur les risques des grands centres urbains face aux aléas climatiques. Le document a été élaboré à partir des données d’une étude menée en 2020 par l’organisation non gouvernementale CDP Worldwide. Cette ONG située au Royaume-Uni publie chaque année une importante enquête à propos de la perception des risques naturels par les villes.

Il faut également savoir que le CDP Worldwide évalue les conséquences de ces mêmes risques, par exemple les dégâts sur les biens et les services des municipalités. Il est également question de prendre en compte les actions de lutte et de résilience face aux risques. Or, l’ONG estime qu’en 2020, la conscience des conséquences du dérèglement climatique n’a jamais été aussi importante.

Cette enquête intègre pas moins de 812 villes aux quatre coins du monde. Pour chacun des risques climatiques, le CDP Worldwide a comptabilisé le nombre de villes concernées. Également, certaines villes impactées par plusieurs risques en même temps sont spécialement évoquées. C’est notamment le cas de Paris, Berlin, Londres, Tokyo, Delhi, Los Angeles ou encore Dakar.

paris
Paris est une des villes concentrant le plus de risques climatiques. Crédits : pierre9x6 / Pixabay

La plupart des villes sont menacées

Donnons quelques chiffres. Pas moins de 706 villes sont menacées par les inondations, dont 289 par les inondations par ruissellement et 190 en raison du débordement de cours d’eau. Évoquons les pénuries d’eau en raison d’épisodes de sécheresse qui touchent 362 municipalités. Les températures anormalement élevées et les incendies concernent respectivement 570 et 203 villes. Parmi les autres aléas, nous retrouvons les températures anormalement basses, les très fortes précipitations, les tempêtes et autres vents forts ainsi que les mouvements de terrain. Un autre risque est également celui des maladies à transmissions vectorielles auxquelles font face pas moins de 132 villes.

Enfin, sur les 812 villes qu’intègre l’enquête du CDP Worldwide, 93 % confirment que le dérèglement climatique représente une menace pour elles. Cette conclusion assez alarmante inquiète, surtout au vu des résultats d’un sondage de novembre 2021 intégrant les avis de citoyens d’une dizaine de pays tels que l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, Singapour ou encore la Nouvelle-Zélande. Ce sondage estimait en effet qu’assez peu de personnes étaient finalement prêtes à modifier leur mode de vie face à l’urgence que représente la situation actuelle.