in

Virgin Galactic dévoile l’intérieur de son vaisseau spatial

L'intérieur de la cabine du VSS Unity. Crédits : Virgin Galactic

Virgin Galactic vient de présenter l’intérieur de son vaisseau qui permettra à des passagers de flotter dans l’espace lors de voyages suborbitaux. En revanche, pour s’offrir un ticket, il va falloir patienter encore un peu.

Il y a quatre ans, la société Virgin Galactic, créée par le célèbre Richard Branson, présentait son nouveau vaisseau du nom de SpaceShipTwo. Cet « avion-fusée », conçu pour embarquer deux pilotes et six passagers (maximum) dans l’espace, proposera des vols suborbitaux de trois heures environ, au cours desquels les voyageurs pourront flotter en apesanteur pendant quelques minutes.

Pour l’heure, le vaisseau est encore en phase de test. En février 2019, lors de son cinquième vol d’essai motorisé, le SpaceShipTwo s’est approché un peu plus de la frontière de l’espace – fixée officieusement à 100 kilomètres d’altitude – en volant jusqu’à 89,9 kilomètres d’altitude. Lors de son précédent vol d’essai, l’avion suborbital avait atteint 82,7 kilomètres.

Pour le prochain vol, qui devrait être le dernier vol d’essai avant l’entrée en service commercial du vaisseau, la fameuse barre des 100 km (ligne de Kármán) devrait pouvoir être franchie. Au cours de ce voyage, quatre membres d’équipage joueront le rôle des passagers.

L’intérieur de la cabine

En attendant, Virgin Galactic nous a enfin révélé l’intérieur de la cabine de cet avion-fusée lors d’un événement tenu en ligne ce mardi 28 juillet. Les différentes images présentées nous dévoilent une dizaine de hublots qui permettront aux passagers d’apprécier la beauté de notre planète.

Les sièges seront également systématiquement personnalisés. De plus, un grand miroir positionné à l’arrière de la cabine permettra aux passagers de se voir flotter librement dans l’espace. Enfin, 16 caméras disséminées dans le vaisseau se chargeront de filmer leur expérience. Chacun, évidement, pourra repartir avec son film.

Virgin Galactic
Crédits : Virgin Galactic
Virgin Galactic
Crédits : Virgin Galactic

Une fois dans l’espace, le vaisseau se retournera de manière à ce que les hublots donnent vue sur la Terre. Les passagers pourront alors quitter leur siège et flotter dans la cabine à l’aide de poignées. Ces dernières ont d’ailleurs été testées par l’entraîneur en chef des astronautes américains, Beth Moses, lors du second vol d’essai de Virgin Galactic opéré l’année dernière.

Tous les voyageurs seront évidemment vêtus de combinaisons spatiales. Celles-ci, conçues par la société Under Armour, ont été présentées il y a quelques mois par Richard Branson lui-même, fondateur de Virgin Galactic. Chaque tenue, personnalisée, se voudra flexible, permettant une grande liberté de mouvement.

Les passagers devront ensuite regagner leur siège au bout de quelques minutes, tandis que le vaisseau se réorientera pour amorcer sa descente.

Pour l’heure, la compagnie n’a pas encore fixé de date pour ses premiers vols commerciaux. Toutefois, nous savons que plus de 600 personnes ont déjà réservé leur place. Les premiers tickets ont été vendus à 250 000 dollars chacun. Selon la société, le coût des places pourrait augmenter sensiblement pendant un certain temps, avant que l’aventure soit finalement plus accessible au grand public.