in ,

Vidéo : la tour de refroidissement d’une centrale nucléaire détruite sans explosifs en Allemagne !

Crédits : capture YouTube / tagesschau SWR

Des images impressionnantes ont été récemment tournées en outre-Rhin. En effet, la tour de refroidissement de la centrale nucléaire de Mülheim-Kärlich a été détruite. En revanche, il s’agit d’une démolition sans risques, puisqu’aucun explosif n’a été utilisé pour accomplir cette tâche.

Une démolition « naturelle »

Comme l’explique la chaîne allemande SWR Aktuell, la démolition de la tour de refroidissement d’une centrale nucléaire s’est produite le 9 août 2019. Celle-ci appartenait à la centrale Mülheim-Kärlich, située dans le land de Rhénanie-Palatinat. Or, il faut savoir que l’installation est à l’arrêt depuis 1988 et a depuis fait l’objet de travaux de démantèlement. Rappelons au passage que les tours de refroidissement (ou tours aéroréfrigérantes) sont utilisées pour refroidir un liquide, généralement de l’eau réchauffée par une source d’énergie. Il s’agit d’un échangeur de chaleur entre l’eau et l’air ambiant.

Comme le montrent les images visibles en fin d’article, la tour de refroidissement s’est écroulée sous son propre poids. Autrement dit, aucun explosif n’a été utilisé dans le cadre de cette manœuvre. En revanche, deux excavatrices télécommandées ont au préalable arraché plusieurs supports sur lesquels reposait la tour et des fentes ont été creusées sur la coque en béton. Évidemment, l’effondrement de cette tour de 80 mètres offre de superbes images, alors que celle-ci avait été rabotée afin d’en réduire la hauteur. En effet, la tour mesurait initialement 160 mètres.

La tour de refroidissement s’est effondrée sous l’effet de son propre poids
Crédits : capture YouTube/tagesschau SWR

Fin du nucléaire en Allemagne

Le Premier ministre de Rhénanie-Palatinat a déclaré que dans son land, le nucléaire avait enfin tiré sa révérence. Par ailleurs, de nombreuses personnes se sont battues contre le nucléaire dans cette région, si bien que ces dernières devraient se réjouir de la nouvelle. La démonisation de la tour de refroidissement est donc perçue pour beaucoup comme un symbole.

Évoquons à nouveau le fait qu’en 2011, l’Allemagne a voté la fin du nucléaire. Ainsi, les sept dernières centrales du pays devraient fermer leurs portes d’ici à 2022. Cette décision avait été prise à la suite de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon, un véritable désastre dont les répercussions sont encore visibles aujourd’hui. En prenant cette décision, l’Allemagne est devenue la première puissance industrielle à renoncer au nucléaire civil.

Voici les images de la démolition de la tour de refroidissement de la centrale nucléaire de Mülheim-Kärlich :

Articles liés :

Nucléaire : des millions de comprimés d’iode vont être distribués aux Français !

Iran : un projet original de centrales électriques peuplées et durables

La plage de Fukushima ré-ouverte 8 ans après la catastrophe !