in

Une nouvelle année record se profile pour SpaceX

Crédits : Trevor Mahlmann

La pandémie de Covid-19 ne semble pas freiner SpaceX, qui enchaîne les lancements de fusées depuis le début de l’année. La société semble d’ailleurs bien partie pour battre son record de 2018.

Ce mardi 30 juin, SpaceX a lancé sa 11e fusée Falcon 9 de l’année (équipée d’un premier étage tout neuf), livrant un satellite GPS III de 3,7 tonnes en orbite (20 200 km), construit par Lockheed Martin pour le compte de l’US Space Force. Le premier étage a ensuite été récupéré avec succès sur une plateforme dédiée environ 20 minutes après le décollage.

SpaceX enchaîne donc les missions. À titre de comparaison, la société a opéré autant de lancements que la Russie, l’Europe et le Japon réunis. À l’échelle mondiale, seule l’Administration spatiale nationale chinoise a fait mieux, avec 15 lancements orbitaux à son actif cette année (dont deux échecs).

Une grande partie de cette “hyper-activité” de SpaceX a concerné les lancements de ses propres charges utiles. Sur les onze lancements opérés pour le moment cette année, sept ont en effet été consacrés au projet de constellation Starlink, qui prévoit la livraison de 12 000 satellites en orbite basse.

SpaceX a également travaillé pour le compte de plusieurs clients, dont l’US Space Force, on vient de le voir, ou encore la NASA. Et ce n’est pas fini.

spacex
Le nez de la Falcon 9 photographié depuis le Space Launch Complex 40 à Cape Canaveral, en Floride, le 30 juin dernier. C’est la première fois que le logo de l’US Space Force orne le carénage d’une fusée. Crédits : Trevor Mahlmann

Un nouveau record en perspective

La société compte en effet une douzaine de lancements prévus d’ici la fin de l’année sur son manifeste. La moitié d’entre eux concernent le projet Starlink. Un prochain lancement pourrait d’ailleurs avoir lieu le 8 juillet (mission Starlink-9).

Il est également prévu de lancer une seconde mission Crew Dragon, une énième mission d’approvisionnement de la Station spatiale internationale (ISS), et de mener plusieurs opérations commerciales.

À ce rythme, SpaceX devrait donc pouvoir battre son record de l’année 2018, durant laquelle la société avait enregistré 21 lancements. La performance est d’autant plus significative que les activités des différentes agences et sociétés privées spatiales ont toutes été freinées à cause de la pandémie de Covid-19.

Grâce à la récupération réussie de son nouveau premier étage ce mardi, SpaceX dispose désormais de cinq boosters disponibles pour ses futures missions. Parmi eux, l’un a déjà volé cinq fois (le Booster 1049). Il sera donc intéressant de voir si, ou quand, ce booster volera à nouveau.