in

Une éclipse totale de Soleil photographiée… depuis la Lune

Crédits : Harbin Institute of Technology

De récentes images partagées par des astronomes chinois nous invitent à apprécier l’ombre de la Lune projetée sur la Terre au cours de la dernière éclipse totale de Soleil.

Il y a quasiment un an, une partie du monde profitait d’une éclipse totale de Soleil. Le phénomène céleste, visible au départ depuis le Pacifique, s’est alors peu à peu décalé vers les côtes nord du Chili, avant de traverser le centre de l’Argentine et de finir dans l’Atlantique. Au final, plus de deux minutes d’obscurité totale ont pu être enregistrées en plein jour.

Le spectacle fut donc exceptionnel depuis la Terre, mais également depuis l’espace. Le satellite NEXLAB par exemple, du Collège de DuPage, n’en a pas perdu une miette. La météorologue Dakota Smith nous avait même proposé un timelapse de l’événement.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l’ouragan Barbara, de catégorie 4, se préparait également dans le Pacifique oriental au moment même où l’éclipse solaire traversait l’Argentine et le Chili.

L’éclipse totale… vue depuis la Lune

De nouvelles images de l’événement nous invitent aujourd’hui à prendre encore davantage de recul.

Le 20 mai 2018 était lancé le satellite chinois Queqiao. Son rôle : servir de relais de communications pour le rover de la mission Chang’e 4, qui s’est depuis posé avec succès sur la face cachée de la Lune.

L’Administration spatiale nationale chinoise avait également profité de ce lancement pour envoyer deux mini-satellites, baptisés Longjiang-1 et 2, développés par une équipe du Harbin Institute of Technology (HIT) dans le nord-est de la Chine.

Ces derniers avaient pour objectif de se placer en tandem sur une orbite lunaire pour réaliser une expérience d’interférométrie ainsi que des tests d’émission radio.

L’un des deux – Longjiang-2 – avait emporté avec lui une micro caméra baptisée “Inory eye”. Le 2 juillet 2019, alors que l’éclipse solaire allait se manifester, les responsables de la mission en ont profité pour braquer cette caméra sur la Terre, nous offrant un point de vue incroyable sur l’événement.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l’ombre de la Lune projetée sur la Terre se dessine au-dessus de l’Amérique du Sud.

éclipse
Crédits : Harbin Institute of Technology
lune terre
Crédits : Harbin Institute of Technology

Une collaboration d’étudiants et d’astronomes amateurs

Comme le souligne Space.com, cela n’a pas été une mince affaire. Les commandes nécessaires ont d’abord été planifiées par MingChuan Wei, un étudiant de l’Institut chinois de technologie de Harbin. Elles ont ensuite été téléchargées vers le satellite par un radio-astronome amateur allemand nommé Reinhard Kühn. Enfin, le retour des images a été permis grâce à des astronomes amateurs exploitant le télescope Dwingeloo, aux Pays-Bas.

Notez que si ces premières images tirent sur le violet, c’est parce qu’elles sont brutes. La dernière photo a en revanche été retravaillée par le graphiste Jason Major, de manière à rendre à la Terre et à la Lune leurs couleurs naturelles.

éclipse
Crédits : Harbin Institute of Technology

Notez enfin que la mission Longjiang 2 a pris fin en août 2019. Les autorités chinoises l’ont alors fait délibérément s’écraser sur la Lune de manière à éliminer tout danger pour les futures missions.