in

Un étudiant décode le message caché du parachute du rover Perseverance !

Crédits : Adam Steltzner / Twitter

Il y a une semaine, le rover Perseverance atterrissait avec succès sur la planète Mars. Sur la vidéo de l’atterrissage, il est impossible de manquer son imposant parachute dont le motif comportait un message caché. Un étudiant en informatique a réussi à le décoder.

Un message décodé très rapidement

Ce 18 février 2021, le rover Perseverance est arrivé sur la planète rouge. La NASA a ensuite rapidement dévoilé plusieurs photos incroyables, ainsi qu’une vidéo plutôt impressionnante. De nombreuses personnes ont ainsi pu admirer le parachute à l’œuvre lors de l’atterrissage. Toutefois, ce dernier comportait un message caché, comme l’avait annoncé la NASA lors du briefing précédant la diffusion des images. Sur Twitter le 23 février, l’ingénieur Adam Steltzer du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA a toutefois déclaré que le fameux message caché avait été décodé par un étudiant en informatique environ six heures seulement après l’atterrissage. Néanmoins, l’ingénieur n’a fourni aucune explication pour accompagner ses félicitations.

Ce message comportait trois mots « Dare mighty things » qui signifient « Osez des choses grandioses ». Cette expression est tout simplement le slogan adopté par le JPL dans le cadre de la mission Perseverance. Ce même slogan fut d’ailleurs une importante source de motivation pour les équipes ayant travaillé sur la construction du rover.

Comment expliquer la nature du code du parachute de Perseverance ?

L’image publiée par Adam Steltzer montre plusieurs lettres de l’alphabet donnant l’impression d’être placées au hasard, tout comme différents nombres. La vulgarisatrice scientifique Emily Calandrelli a publié une vidéo très claire sur le sujet. Elle a indiqué qu’en observant bien le parachute, il est possible de voir des colonnes verticales rouges, blanches ou blanches et rouges. Cela permet de représenter un code binaire : le rouge représente le 1 et le blanc, le 0. Horizontalement, le parachute se découpe en trois cercles en partant du centre et un sur le bord extérieur.

La lecture se fait de cette manière : les cercles contiennent une certaine quantité de colonnes rouges et blanches et donc, de 1 et de 0. En réalité, il s’agit d’un encodage 10-bits. Chaque cercle représente un mot puisque chacun de ces mêmes cercles possède des groupes de 10 colonnes désignant la position d’une lettre en code binaire.

Tout ceci n’est pas assez clair ? N’hésitez pas à visionner la vidéo d’Emily Calandrelli (en anglais) :