in

SpaceX lance un gigantesque satellite et bat un record de réutilisation

Crédits : Trevor Mahlmann

Le samedi 10 septembre dernier, SpaceX s’est illustrée par deux fois : d’une part en plaçant un énorme un satellite de communications commerciales en orbite et d’autre part en établissant un nouveau record de lancement et d’atterrissage pour un même premier étage de fusée Falcon 9.

Qu’est-ce que le BlueWalker 3 ?

Une autre Falcon 9 a décollé depuis le Pad 39A au Kennedy Space Center de la NASA, en Floride, ce samedi 10 septembre, transportant trente-quatre satellites Internet Starlink, mais pas que. Un mastodonte les accompagnait. Nommé BlueWalker 3, il s’agit d’un prototype de satellite construit par AST SpaceMobile. Il est également présenté comme le plus grand réseau de communications commerciales jamais utilisé dans l’espace.

La mission principale de ce satellite, qui mesure soixante-quatre mètres carrés une fois déployé, sera de tester une nouvelle technologie conçue pour fournir un service mondial de téléphonie cellulaire directement aux utilisateurs depuis l’espace. Son objectif serait de combler les lacunes de couverture et de fournir un service téléphonique et de données haut débit transparent dans les zones mal desservies.

Pour ce travail, AST SpaceMobile s’est associée à vingt-cinq fournisseurs de services cellulaires. Une dizaine d’entre eux, parmi lesquels Vodaphone, Rakuten Mobile et Orange, participera à une série de tests visant à évaluer les capacités du satellite à travers les six continents. Avant cela, la société devra effectuer une série de contrôles pour s’assurer que le satellite est en bon état. À terme, elle espère développer une constellation d’au moins cent satellites géants pour fournir une couverture complète.

En raison de leur taille, ces énormes structures pourraient être plus brillantes que tout autre objet dans le ciel nocturne, à l’exception de la Lune. Certains astronomes ont donc naturellement critiqué le projet pour son impact potentiel sur les observations.

spacex
Le satellite BlueWalker 3 entièrement déployé. C’est le plus grand réseau de communications commerciales envoyé dans l’espace. Crédits : SpaceX

Et de quatorze

Environ 8,5 minutes après le lancement des satellites, le premier étage de la Falcon 9 est revenu sur Terre pour se poser au large de la Floride sur une barge de récupération. Il s’agissait du quatorzième vol pour autant d’atterrissages de ce lanceur, ce qui est un record pour la société. Plus que jamais, SpaceX repousse les limites de la réutilisation de fusée avec la version Block 5 de sa Falcon 9, présentée initialement en 2018.

Avant ce nouveau tir, cette fusée avait déjà lancé huit missions Starlink, ainsi que le premier vol d’essai d’astronaute de SpaceX pour la NASA (appelé Demo-2) en mai 2020, le satellite ANASIS-2 pour la Corée du Sud en juillet 2020, la mission de fret sans équipage CRS-21 vers l’ISS en décembre 2020, ainsi que les missions Transporter 1 et Transporter 3 en janvier 2021 et janvier 2022.