in

La Chine veut s’attaquer au projet Starlink d’Elon Musk

Crédits : SpaceX

Certains chercheurs chinois considèrent les satellites Starlink de SpaceX comme de potentielles menaces pour la sécurité intérieure du pays. Dans un article publié récemment, ils plaident pour que leur pays désactive ou même détruise complètement cette gigantesque constellation Internet.

Le projet Starlink de SpaceX continue de se développer à un rythme effréné. La société multiplie en effet les lancements de satellites et en compte aujourd’hui près de 2 400 actifs en orbite terrestre basse. À terme, la société prévoit une constellation de 12 000 satellites, avant d’envisager une extension à 42 000. L’objectif sera de proposer un accès Internet mondial à très haut débit. SpaceX aimerait aussi s’appuyer sur son service Starlink pour financer ses projets martiens.

Néanmoins, bien que la société mère de Starlink, SpaceX, soit une propriété privée, elle signe également des contrats avec le département américain de la Défense, ce qui inquiète naturellement la Chine. Le pays craint en effet que SpaceX submerge bientôt l’orbite terrestre basse, amenant l’armée américaine à dominer la région. La présence de ces satellites pourrait en effet multiplier la quantité de données exploitables et échangeables par les drones et avions furtifs américains. En outre, l’armée chinoise a également exprimé son inquiétude suite à l’utilisation des satellites Starlink pour soutenir l’Ukraine lors de l’invasion russe en cours.

Le pays était notamment devenu très méfiant à l’égard de la constellation Starlink dès l’année dernière, après que deux satellites se soient dangereusement approchés de la nouvelle station spatiale chinoise. À deux reprises, le complexe orbital avait dû effectuer une manœuvre d’évitement.

starlink spacex falcon 9
Une fusée Falcon 9 au décollage pour livrer des satellites Starlink. Crédits : SpaceX

Starlink, nouvelle cible de la Chine

Pour ces raisons, certains plaident pour l’élimination de ces satellites pour des raisons de sécurité nationale. Dans un article de recherche publié dans la revue chinoise Modern Defense Technology, Ren Yuanzhen, de l’Institut de suivi et de télécommunications de Pékin, affirme en effet que l’armée chinoise devrait développer des moyens de contrer toute menace posée par Starlink.

« Une combinaison de méthodes matérielles et non matérielles devrait être adoptée pour faire perdre à certains satellites Starlink leurs fonctions et détruire le système d’exploitation de la constellation« , pouvait-on lire dans un document, citant « des dangers et des défis cachés » pour la Chine. Les chercheurs mettent également en garde contre le fait que Starlink puisse passer à l’offensive et utiliser les propulseurs ioniques des satellites pour désorbiter les satellites chinois.

Cependant, s’attaquer à la constellation Starlink apparaît aujourd’hui compliqué. Le principal problème est le nombre de ces satellites. Les détruire nécessiterait en effet l’envoi de nombreux missiles antisatellites. Or, pendant ce temps, SpaceX aurait très peu de difficulté à remplacer quelques unités perdues. Reste à savoir si la Chine prévoit de s’y prendre par d’autres moyens, mais n’est pas le Soleil qui veut.