in

Avenir de l’humanité : qu’est-ce que « l’hypothèse singleton » ?

Crédits : Free-Photos/Pixabay

Et si les humains perdaient volontairement (ou non) leur place au sommet de l’ordre mondial, au profit d’un gouvernement, d’un code moral universel ou même d’une intelligence artificielle super-intelligente ? C’est la vision connue sous le nom « d’hypothèse singleton ».

Qu’est-ce que « l’hypothèse singleton » ?

Dans le domaine de la théorie des ensembles en mathématiques, un singleton est un ensemble ne contenant qu’un unique élément. Et si l’avenir de l’humanité était lié à cette notion ? Nick Bostrom, philosophe de l’Université d’Oxford, en est convaincu. Il soutient que la vie intelligente sur Terre s’organisera à un moment donné en une organisation unique.

D’après le philosophe, historiquement, nos sociétés ont eu tendance à converger vers des niveaux plus élevés d’organisation sociale. « Nous sommes passés des bandes de chasseurs-cueilleurs aux chefferies, aux cités-États, aux États-nations et maintenant aux sociétés multinationales, aux Nations Unies et ainsi de suite, jusqu’à la mondialisation« . La grande question est : quelle sera la prochaine étape ?

Cette hypothèse pourrait avoir une connotation négative. Aujourd’hui, une vision de cette tendance voit un pouvoir accru aller aux entreprises multinationales et aux organismes gouvernementaux mondiaux, au détriment de la souveraineté de pays individuels. Nous sommes désormais surveillés et redevables, et beaucoup craignent un régime totalitaire restreignant toute liberté, toute intimité. Toutefois, pour Bostrom, l’avenir pourrait ne pas être aussi cauchemardesque.

Selon le philosophe, avec suffisamment de temps et de ressources, le monde pourrait en effet adopter le même code moral. Ce code compterait alors comme un singleton. Les peuples pourraient également s’unir sous une république démocratique mondiale ou s’en remettre à une « machine super-intelligente » qui ne soit positive ni négative, juste neutre.

adn humains hypothèse singleton
Crédits : OrnaW/Pixabay

Avantages et inconvénients de l’hypothèse singleton

Aussi, l’avenir de l’humanité pourrait prendre deux chemins différents : « Soit une technologie de pointe et un ordre démocratique en expansion créeront une techno-utopie mondiale du futur, soit nous serons asservis par l’hégémonie des entreprises et des oligarques internationaux« , écrivait Bigthink il y a trois ans.

Avant d’en arriver là, l’un des premiers articles de Bostrom sur le sujet expose quatre avantages et autant d’inconvénients spécifiques à la création d’un singleton.

Avantages :

– Éviter les courses aux armements coûteuses et potentiellement catastrophiques. En effet, sur le papier, sans puissances mondiales concurrentes, la course aux armements devient inutile.

– Éviter une course à la colonisation spatiale conduisant à nouveau à une guerre potentielle.

– Stopper les inégalités. Un singleton neutre pourrait distribuer les richesses de manière juste et équitable.

– Éviter les résultats évolutifs non souhaités. Concrètement, un singleton (en particulier une IA) pourrait suivre les différents scénarios dystopiques susceptibles de menacer la survie de la population dans son ensemble pour mieux les écarter.

Inconvénients :

– Une seule entité qui contrôle tout pourrait conduire à moins de contrôle sur la prise de décision.

– Un monde sans concurrence entre États pourrait être plus vulnérable aux pannes systémiques qu’un monde moins arrangé.

– Certains singletons pourraient conduire à une bureaucratie et à une inefficacité terribles. Pour le philosophe, il n’est pas certain que ces inconvénients l’emporteraient sur les avantages d’une société aussi coordonnée.

– Certains singletons pourraient être créés par la force.