in

Pourquoi Google classe par couleur les M&M’s destinés à ses employés ?

Crédits : Wikipedia

Chez Google, il existe un service dans lequel une personne est chargée de travailler sur la manière de présenter les snacks et autres friandises. Son but est de faire en sorte que les employés ne passent pas leur temps à grignoter !

Un service dédié à l’alimentation

Comme chacun sait, Google est implanté sur toute la planète. Le géant américain fait beaucoup parler de lui pour ses innovations. Mais ces derniers mois, il est également beaucoup question de sa gestion du personnel. En effet, deux affaires ont secoué particulièrement Google, à savoir ses difficultés à faire travailler des employés noirs et latinos outre-Atlantique, mais également sa gestion des affaires de harcèlement.

Toutefois, tout n’est pas bon à jeter ! En effet, les employés peuvent se restaurer gratuitement et à volonté dans chacune des 1 300 cuisines de Google éparpillées sur la planète. Dans chaque pays, ces mêmes cuisines tentent de s’adapter aux habitudes locales. Il existe également un service dédié à tout ce qui touche à la nourriture au sein de l’entreprise : Google Food.

Les employés de Google peuvent se restaurer gratuitement et à volonté dans ce genre de cafétéria
Crédits : Roman Boed / Flickr

Trier les friandises par couleur

Il y a maintenant quelques années, le service Google Food a employé Zoe Chance comme l’explique un article publié par Fast Company le 25 juillet 2019. Cette professeure de l’Université de Yale (États-Unis) n’est autre qu’une spécialiste en stratégie comportementale. Son rôle ? Présenter les snacks et autres friandises de la meilleure façon possible afin d’éviter que les employés ne grignotent toute la journée. Par exemple, l’experte a décidé qu’il fallait séparer les boissons et les sucreries. Il s’agit notamment d’éviter qu’un employé désirant simplement boire de l’eau se retrouve à manger des bonbons ou autres au passage.

Or, les sucreries préférées des employés de Google autour du monde sont les célèbres M&M’s. Selon Zoe Chance, les trier par couleur permettrait d’en réduire la consommation. L’experte estime en effet que si les petites billes sont mélangées, la personne aura envie d’en manger davantage que si ces dernières sont triées par petits paquets uniformes !

Rappelons au passage que les bonbons et la santé ne sont pas vraiment amis. Dans une étude parue il y a quelques mois, des chercheurs australiens se sont intéressés à la consommation de l’additif alimentaire E171. Or, cet additif présent dans les confiseries est désormais soupçonné de générer un déséquilibre de la flore intestinale. Cela pourrait notamment favoriser l’apparition de maladies.

Articles liés :

Halloween : Une association alerte sur le colorant E171 présent dans de nombreux bonbons

Une vidéo dévoile le procédé peu appétissant de fabrication des bonbons industriels

Comment est fabriquée la gélatine de porc dans les bonbons ?