in

Un nouvel appareil conçu pour éloigner les requins des hameçons

hameçons requins
Crédit : Robert Enever

Des dizaines de milliers de requins menacés sont régulièrement capturés sur des lignes de pêche visant normalement d’autres types de poissons. Un nouvel appareil pourrait toutefois aider à réduire ces prises accessoires en éloignant les requins des hameçons appâtés grâce à des impulsions électriques. Les détails de l’étude sont publiés dans Current Biology.

Les populations de requins océaniques ont subi un déclin moyen de 71 % au cours du dernier demi-siècle, en raison d’une multiplication par dix-huit de la pression de pêche relative. La capture accidentelle ou « prise accessoire  » est l’un des principaux moteurs de ce déclin. Elle pose donc un défi important pour la conservation des espèces.

Cette menace nécessite des stratégies d’atténuation. Certaines existent déjà, mais la plupart sont axées sur les effets de remontée et de post-capture pour la pêche à la palangre. Dans le cadre d’une nouvelle étude, des chercheurs de l’Université d’Exeter ont testé un nouveau dispositif d’atténuation des prises accessoires qui génère des champs électriques pour éloigner les requins des hameçons.

Surstimuler les organes sensoriels

L’équipe a effectué les tests dans une pêcherie commerciale ciblant le thon rouge (Thunnus thynnus). Les prises accessoires s’y composent en grande partie de requins bleus (Prionace glauca) et de raies pélagiques (Pteroplatytrygon violacea).

Le dispositif, connu sous le nom de SharkGuard, est fabriqué par la société britannique Fishtek Marine. Il est conçu pour être utilisé sur les plates-formes de pêche à la palangre. Pour rappel, la technique vise à plonger en mer une ligne mère sur laquelle sont fixés des hameçons appâtés attachés à intervalles sur de courtes lignes secondaires.

Attaché à chaque ligne secondaire, directement au-dessus du crochet, le dispositif émet une série d’impulsions électriques, créant un champ électrique pulsé localisé. Sur le papier, un tel champ devrait normalement surstimuler les organes sensoriels utilisés par les requins pour localiser leurs proies, les obligeant finalement à s’éloigner, mais qu’en est-il sur le terrain ?

hameçons requins sharkguard
Un dispositif sharkguard. Crédit : Fishtek Marine

Une efficacité redoutable, mais attention aux poissons cibles

Les chercheurs ont mené des essais en mer durant l’été 2021 grâce à deux bateaux de pêche dans le sud de la France. Des dispositifs SharkGuards avaient été installés sur certaines lignes, mais pas sur d’autres. À eux deux, les navires ont effectué onze sorties. Après analyse des données, il en est ressorti que les champs électriques avaient réduit les prises accessoires de requins bleus de plus de 90 %. Celles de raies avaient quant à elles été réduites de plus de 70 %.

« Il est urgent de réduire les prises accessoires qui tuent non seulement des millions de requins et de raies chaque année, mais coûtent également du temps et de l’argent aux pêcheurs« , a déclaré le Dr Phil Doherty, principal auteur de l’étude. « Notre étude suggère que SharkGuard est remarquablement efficace pour éloigner les requins bleus et les raies pélagiques des hameçons. »

Il convient également de noter que le taux de capture global de l’espèce normalement ciblée, le thon rouge, a également diminué de plus de 40 % sur les lignes équipées de SharkGuards. Cependant, il est possible que ce résultat soit dû à une fluctuation naturelle. Des recherches supplémentaires seront donc nécessaires pour mieux évaluer l’effet de la technologie sur ces poissons.