in

Nager 10 minutes en mer suffit à modifier votre microbiome

Crédits : Pixabay

Une récente étude suggère que le simple fait de nager 10 minutes en mer ou dans l’océan suffit à modifier la composition microbienne de notre peau.

C’est l’été – et accessoirement la canicule. Beaucoup d’entre vous ont alors peut-être déjà prévu d’aller sur la plage pour bronzer, profiter de l’air marin et se baigner. Si tel est le cas, alors cette étude pourrait vous intéresser. Des chercheurs de l’Université de Californie, à Irvine, ont en effet récemment voulu savoir si le fait de s’exposer dans l’eau de mer pouvait ou non avoir une incidence sur notre microbiome. Et si oui, dans quelle mesure. Les détails de ces travaux ont été présentés cette semaine à la conférence annuelle de l’American Society for Microbiology.

Pour cette étude, les chercheurs ont recruté neuf personnes sur l’une des plages de la région. Aucun de ces participants n’utilisait d’écran solaire, et aucun ne devait avoir nagé au cours des 12 dernières heures, ni avoir consommé d’antibiotiques au cours des six derniers mois. Les chercheurs ont dans un premier temps prélevé un échantillon de peau (à l’arrière du mollet) sur chaque participant, puis leur ont demandé d’aller nager pendant 10 minutes. Une fois ceux-ci de retour, et secs, les chercheurs ont de nouveau prélevé des échantillons de peau, puis six heures et un jour plus tard.

Changement de microbiome

Il est alors ressorti deux choses. Premièrement, que chaque participant se distinguait, avant l’étude, par son microbiome. Sa composition microbienne. En revanche après la baignade, tous les microbiomes se confondaient. «Nos données démontrent pour la première fois que l’exposition à l’eau de mer peut modifier la diversité et la composition du microbiome de la peau humaine, explique Marisa Chattman Nielsen, principale auteure de l’étude. Pendant la nage, les bactéries résidentes normales ont été lavées tandis que les bactéries océaniques se déposaient sur la peau». Notez que ces changements n’ont été que temporaires. Tout est ensuite rentré dans l’ordre en 24 heures environ.

Les bactéries océaniques colonisent votre peau après seulement 10 minutes en mer. Crédits : Pixabay

Bactéries potentiellement dangereuses

Secundo : les chercheurs expliquent également avoir décelé la présence, sur les échantillons de peau, d’une bactérie commune appelée Vibrio. En très grande quantité. Si nous savons que la plupart des espèces de ce type de bactérie sont inoffensives, certaines peuvent en revanche entraîner le développement d’infections potentiellement dangereuses. En particulier chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. «Bien que de nombreux Vibrio ne soient pas pathogènes, le fait que nous les ayons récupérés sur la peau après avoir nagé montre que certaines d’entre elles pourraient éventuellement persister sur la peau après la baignade», poursuit en effet la chercheuse.

Si vous prévoyez donc d’aller faire quelques brasses dans la mer, assurez-vous ensuite de prendre une bonne douche pour vous rincer. Il y a en effet de grandes chances pour que de nombreuses bactéries “squatteuses” soient venues s’installer sur votre peau.

Source

Articles liés :

Le niveau de la mer pourrait monter de 2 mètres d’ici 2100 mettent en garde des chercheurs

Pourquoi l’homme ne sait-il pas nager d’instinct ?

Avoir de longs bras est-il une obligation pour nager comme un champion ?

Nager 10 minutes en mer suffit à modifier votre microbiome
noté 2 - 3 vote[s]