in

L’ESA dévoile une plateforme de suivi satellite pour observer les effets de la crise du Covid-19

Crédits : capture YouTube / ESA

Comment observer les effets du Covid-19 sur nos sociétés ? Selon l’Agence spatiale européenne (ESA), ceci implique une interface simple destinée à suivre des indicateurs environnementaux précis dans le monde entier. L’ESA et l’Union européenne (UE) ont ensemble lancé une plateforme permettant ces observations.

Une plateforme aux données multiples

Dans un communiqué publié le 5 juin 2020, l’ESA évoque le lancement de Rapid Action Coronavirus Earth observation (RACE). Il s’agit d’une plateforme partageant de nombreuses données (publiques et privées) qui concernent, entre autres, la qualité de l’eau et de l’air, ou encore les activités industrielles et maritimes. Citons également la production agricole, la construction, le trafic routier, etc.

Pour Josef Aschbacher, responsable à l’ESA, « RACE montre des exemples cruciaux de l’application socio-économique et environnementale de l’observation de la Terre ».

Par exemple en ce qui concerne la qualité de l’air, la plateforme RACE donne accès à différentes cartes. Certaines sont relatives aux émissions de dioxyde d’azote (NO2) depuis le début de la pandémie dans les principales villes et régions du monde. Or, ces données proviennent du satellite Sentinel 5p du programme Copernicus. En février 2020, la NASA avait déjà édité ce genre de cartes afin de fournir les preuves d’une meilleure qualité de l’air en Chine durant le confinement.

NO2 taux europe
Crédits : ESA

Mieux comprendre l’impact des crises majeures

RACE montre également comment les données satellitaires et l’intelligence artificielle peuvent ensemble apporter des précisions au niveau de l’économie. Plusieurs exemples ont été donnés, à savoir les volumes de production d’un constructeur automobile allemand ainsi que le trafic aérien à l’aéroport de Barcelone (Espagne). Citons aussi la possibilité de voir la quantité de trains à l’arrêt dans les gares de triage ou encore le nombre de navires au mouillage dans les ports.

Ainsi, bien que les observations évoquées ci-avant sont déjà en vigueur, l’intérêt principal est de les regrouper au sein d’un seul et même outil. L’objectif pour l’ESA et l’UE est de mieux comprendre l’impact et les conséquences des crises majeures sur nos sociétés. Dans le cas du Covid-19, il s’agit de dresser un portrait socio-économique plus précis de l’évolution de la crise.

Enfin, il faut savoir que, pour l’instant, la plateforme RACE est incomplète. Toutefois, l’ESA a indiqué qu’une trentaine de nouveaux partenaires publics et privés allaient bientôt fournir des données. Pour les observateurs, la plateforme RACE peut également être un bon moyen de découvrir ce que permettent vraiment les données satellites.

Voici une vidéo publiée par l’ESA présentant la plateforme RACE :