in

Le temps froid et venteux peut augmenter votre risque de crise cardiaque

Crédits : iStock

Une récente méta-analyse menée sur des centaines de milliers de personnes révèle que le nombre de crises cardiaques est plus élevé lorsque les températures sont basses et les vents très forts.

Les températures glaciales de l’hiver augmentent-elles les risques de crise cardiaque ? Oui, répond la plus grande étude menée à ce jour sur le sujet. Les chercheurs ont ici examiné les données de plus de 274 000 patients suédois ayant souffert d’une crise cardiaque entre 1998 et 2013. Ils les ont comparées avec les données météorologiques disponibles. Il en ressort que le nombre de crises cardiaques augmentait de manière significative lorsque les températures de l’air passaient en dessous de 0°C, lorsque la pression atmosphérique était moins élevée, le vent plus fort et la durée d’ensoleillement plus courte.

«Il s’agit de loin de la plus grande étude sur les intempéries et les crises cardiaques, explique David Erlinge, professeur de cardiologie à l’Université de Lund en Suède, et principal auteur de l’étude publiée dans Jama Cardiology. Nous sommes très intéressés par les déclencheurs de crises cardiaques, car si vous connaissez ces déclencheurs, vous pourrez peut-être vous protéger».

crise cardiaque coeur neige vent hiver températures
Les températures froides et les vents forts favoriseraient les risques de crises cardiaques. Crédits : Pxhere

Pour les chercheurs, les températures plus fraîches pourraient provoquer un rétrécissement des artères, et exercer une pression supplémentaire sur un cœur déjà en souffrance. «Le temps froid et venteux entraîne une contraction des vaisseaux sanguins dans la peau afin de conserver l’énergie et la température, poursuit le chercheur. Cela augmente la charge de travail du cœur et accentue le risque de crise cardiaque“.

D’autres facteurs pourraient également entrer en jeu : un changement d’alimentation, plus grasse, un manque d’exercice physique, un stress plus prononcé durant la saison hivernale, ou encore la dépression. Les infections respiratoires et la grippe sont également courantes pendant l’hiver, et ces maladies sont également connues pour favoriser les risques de crise cardiaque.

Si vous êtes une personne à risque, pensez alors à bien vous couvrir pendant l’hiver tout en essayant de maintenir une hygiène de vie adaptée (alimentation saine et exercices physiques au quotidien). Bien évidemment, cela vaut aussi pour tout le monde.

Source

Articles liés : 

La pollution de l’air ferait gonfler votre coeur

5 signes extérieurs étranges qui pourraient indiquer que votre coeur est en difficulté

Et si notre coeur devenait notre mot de passe inviolable ?

Notez cet article