in

Le moteur le plus puissant au monde développe 114 800 chevaux

Le porte-containers Emma Mærsk en 2021. Crédits : Maersk Line / Wikimedia Commons

Conçu afin de mouvoir les porte-conteneurs, le Wärtsilä RT-flex96C est tout simplement le moteur le plus puissant au monde. Avec ses dimensions impressionnantes et son incroyable puissance, il équipe sans surprise un des plus gros navires du monde.

Des dimensions de l’ordre du gigantisme

Non, le plus puissant moteur fabriqué par l’humain n’anime pas une voiture ou un camion. Il équipe en effet des navires, le tout premier étant le Emma Mærsk, mis en service en 2006. Ce porte-conteneurs frôlant les 400 mètres de longueur est la propriété de l’armateur danois A.P. Møller-Mærsk. Or, il s’agit là d’un géant des mers affichant une vitesse maximale de 31 nœuds (57,4 km/h), alors que la plupart des porte-conteneurs ont une vitesse de « seulement » 20 nœuds (37 km/h). Côté transport, ce navire peut embarquer pas moins de 11 000 conteneurs.

Cette vitesse exceptionnelle, le Emma Mærsk l’obtient de son prodigieux moteur : le Wärtsilä RT-flex96C. Ce moteur Diesel deux-temps turbocompressé est tout simplement le puissant au monde, développant pas moins de 109 000 chevaux (80,08 MW) dans sa version la plus imposante (14 cylindres). Ainsi, il est logique que ce moteur affiche également des dimensions très impressionnantes : 13,5 mètres de hauteur et 27,3 mètres de large pour un poids de 2 300 T.

Wärtsilä RT-flex96C moteur
Le Wärtsilä RT-flex96C est le plus puissant moteur Diesel du monde depuis 2006.
Crédits : Swam Power/Facebook

Une puissance améliorée depuis

Le moteur Wärtsilä-Sulzer 14RT-flex96C a fait l’objet d’une conception reposant sur un moteur plus ancien de la même marque, le Sulzer RTA96C. Toutefois, celui-ci intègre une technologie très récente pour l’époque : l’injection de carburant common rail. Cette technologie remplaçait le traditionnel arbre à cames, la chaîne de distribution, la pompe à combustible ainsi que les activateurs hydrauliques. Par ailleurs, la version 14 cylindres a fait l’objet d’améliorations ayant permis d’atteindre une puissance de 114 800 ch (84,42 MW).

« Le système à rampe commune Wärtsilä RT-flex entièrement contrôlé électroniquement du moteur 14 cylindres apporte des avantages importants aux armateurs. Il offre une flexibilité inégalée dans le fonctionnement des moteurs, ce qui se traduit par un fonctionnement sans fumée à toutes les vitesses de fonctionnement, une consommation de carburant réduite, des coûts de maintenance réduits et des vitesses de fonctionnement stables plus faibles pour de meilleures manœuvres. Le système RT-flex a également le potentiel de s’adapter aux besoins futurs», expliquait le fabriquant dans un communiqué de 2006.

A ce jour, le Wärtsilä-Sulzer 14RT-flex96C reste le plus gros moteur diesel au monde que l’humain ait jamais construit, et ce une quinzaine d’années après son apparition. Voici le monstre en action :