in

Le dôme de brouillard, un phénomène aussi rare que spectaculaire

dome de brouillard
Crédits : Owen Williams / Twitter

En automne, il arrive parfois qu’un sorte de bulle opaque se forme en mer ou en campagne. Il s’agit du dôme de brouillard, un phénomène météorologique rare dont le plus spectaculaire s’est produit au Royaume-Uni il y a déjà quelques années.

Un phénomène surprenant

Le 6 décembre 2016, La Chaîne Météo et de nombreux autres médias rapportaient un phénomène impressionnant à Tremeirchion, Pays de Galles (Royaume-Uni). Il s’agissait du plus étonnant dôme de brouillard jamais observé car celui-ci semblait prendre nettement la forme d’un genre de soucoupe volante. Le phénomène a été repéré par une habitante locale, Hannah Blandford, lors de la promenade de son chien.

Le dôme a recouvert pas moins d’une douzaine de champs autour du village de Tremeirchion. La passante l’a observé durant une douzaine de minutes avant que ce dernier disparaisse progressivement. Ce matin-là, la température était de seulement -4°C et le sol, beaucoup plus chaud que l’air, a permis une évaporation des gouttelettes d’eau vers le haut – car l’air chaud s’élève.

À l’époque, certaines personnes croyaient à une zone d’atterrissage d’un OVNI. Toutefois, l’explication rationnelle de la chaleur du sol est certainement relative à la présence d’un bassin d’eau chaude ou d’un bâtiment chauffé.

Dômes, couvertures et fumées

Si le dôme de brouillard de 2016 au Pays de Galles reste le plus spectaculaire, d’autres se sont déjà formés ailleurs. Si la plupart des dômes apparaissent en campagne ou en pleine mer – au niveau d’îles isolées -, ceci peut également se produire dans les villes car ces dernières dégagent aussi de la chaleur. Toutefois, la forme est plus floue, si bien qu’il s’agit davantage de « couvertures » de brouillard que de dômes à proprement dit.

En général, le brouillard se compose de très petites gouttelettes d’eau, se maintenant en suspension grâce aux mouvements d’air. Faisant partie de la catégorie des nuages bas, le brouillard est tellement bas qu’il touche le sol. Évidemment, il existe plusieurs types de brouillard et certains sont très rares, comme le fameux dôme. Citons également la « fumée de mer », un brouillard d’évaporation se formant sur l’eau en automne et en hiver. Comme le dôme, cette fumée se produit lorsque de l’air froid arrive sur une surface chaude – mer, lac ou rivière -, provoquant de l’évaporation sous forme de « bancs » de brouillard.

Enfin, évoquons le fait que le brouillard peut aujourd’hui avoir une dimension écologique. En septembre 2022, nous évoquions un projet européen en phase de test au Portugal dont l’objectif est de collecter le brouillard. Il s’agit plus précisément de capter l’humidité contenue dans l’air dans le but de restaurer des forêts impactées par la présence humaine.