in

La mission Mars 2020 pourra-t-elle être lancée à temps ?

Crédits : Nasa

La NASA vient d’annoncer le report de lancement de sa mission Mars 2020 au 30 juillet, au plus tôt. Pour rappel, la fusée Atlas V doit décoller avant la mi-août, ou elle manquera la conjonction de la Terre avec la planète rouge.

Initialement, le lancement de la fusée Atlas V, au-dessus de laquelle sera coiffé le rover Perseverance, devait être opéré le 17 juillet prochain. Mais visiblement, tout ne se passe pas comme prévu.

En effet, à la mi-juin, la NASA avait une première fois décalé ce lancement au 20 juillet, évoquant un problème d’équipement impliquant une grue défectueuse.

Un second report de lancement au 22 juillet avait ensuite été communiqué par l’agence le 25 juin dernier. En cause cette fois : une « contamination des lignes de soutien au sol » survenue alors que les ingénieurs s’attelaient à encapsuler le rover dans le nez de la fusée.

Les retards de lancements ne sont évidemment pas rares. D’ailleurs, les responsables de mission paraissaient encore sereins. Et pour cause, la fenêtre autorisant les envols vers Mars doit normalement rester ouverte jusqu’au 11 août prochain, avec une possibilité de prolonger, en cas de besoin, jusqu’au 15 août.

Autrement dit, au 22 juillet, la NASA avait encore de la marge. Mais la marge est en train de se réduire.

Un lancement au plus tôt le 30 juillet

En effet, ce mardi, l’agence américaine a de nouveau reporté le lancement de sa mission. Celui-ci doit désormais avoir lieu au plus tôt le 30 juillet prochain. La NASA évoque cette fois une défaillance enregistrée au cours d’une « répétition de robe humide », opérée il y a quelques jours.

Au cours de ce test de pré-lancement standard, une fusée Atlas V a été alimentée en carburant et un compte à rebours a été lancé, stoppé quelques instants seulement avant l’allumage.

Dans le cadre de cette répétition générale avant le lancement officiel, une ligne de capteurs d’oxygène liquide liée à l’étage supérieur Centaur de la fusée semble avoir été défaillante.

mars
L’étage supérieur Centaur. Crédits : NASA

La NASA et United Launch Alliance (qui construit la fusée) se donnent ainsi un peu de temps supplémentaire pour évaluer et arranger la situation. Dès lors, un nouveau test devra être programmé. Ensuite, il s’agira d’encapsuler le rover au-dessus des premier et second étages de la fusée.

Enfin, une fois celle-ci placée sur son pas de tir de Cape Canaveral, la NASA devra également composer avec le temps estival de la Floride, sujet aux tempêtes à cette époque de l’année.

Ainsi, vous l’aurez compris, si la NASA se veut encore confiante, la situation devient un peu plus tendue dans la mesure où d’autres grains de sable pourraient venir gêner le bon déroulement de la mission. Pour rappel, si Mars 2020 manque cette fenêtre de lancement, elle devra être retardée de 26 mois.

Source