in

Japon : six villes au cœur d’un « début de métavers du monde réel »

Crédits : capture YouTube / Psychic VR Lab

Au pays du soleil levant, un projet très particulier vient de faire un premier pas vers le lancement dans le métavers. Six villes japonaises ont en effet été choisies pour débuter ce projet en 2022. Pour les utilisateurs, il s’agira d’intégrer des contenus de réalité mixte dans ces zones urbaines.

Le Japon à l’heure du métavers

Il y a quelques mois, Facebook a changé de nom et se nomme désormais Meta. L’objectif de ce changement était de signaler à tous que le géant allait plancher de manière plus sérieuse sur les technologies de réalité virtuelle et augmentée. Quelques semaines plus tard, Méta avait ainsi présenté un prototype de gant à retour haptique dont l’utilisation se fera spécialement dans le métavers. Rappelons que le métavers est un genre de doublure numérique du monde physique, dont l’accès se fait grâce à Internet. Ce concept n’en est qu’à ses débuts, mais il permettra de libérer les utilisateurs des contraintes physiques en multipliant les interactions humaines au moyen de la 3D.

Comme l’explique VR Focus dans un article du 20 décembre 2021, la société japonaise Psychic VR Lab travaille sur un projet nommé STYLY. Il s’agit ici d’une plateforme de réalité mixte, c’est-à-dire prenant à la fois en charge la réalité virtuelle et la réalité augmentée. La société vient d’annoncer une nouvelle mise à jour qui signe un premier pas vers l’entrée dans le métavers.

japon metavers
Crédits : capture YouTube / Psychic VR Lab

« Le monde que nous percevons est subjectif, basé sur nos perceptions et nos expériences. Je crois que l’essence du métavers est qu’en élargissant cette perception grâce à la technologie, nous pouvons percevoir un monde qui était auparavant méconnaissable«  a déclaré Masahiro Yamaguchi, à la tête de Psychic VR.

Œuvres d’art et points d’information

Psychic VR a annoncé que cette nouvelle fonctionnalité sera disponible en 2022 et permettra aux utilisateurs d’intégrer des contenus de réalité mixte dans des zones urbaines. Six villes nippones ont été choisies pour débuter ce vaste projet : la capitale Tokyo, mais aussi Fukuoka, Nagoya, Kyoto, Osaka et Sapporo. À l’avenir, d’autres villes devraient néanmoins intégrer le métavers.

Ainsi, il sera question d’importer des données cartographiques 3D qui pourront par exemple servir aux artistes. Ceux-ci auront alors la possibilité de placer des œuvres d’art près des bâtiments et un peu partout dans l’espace public. Il sera également question d’installer des points d’information flottant dans les airs, entre autres. Selon Psychic VR, les possibilités sont très variées.

japon metavers 2
Crédits : capture YouTube / Psychic VR Lab

Néanmoins, la société a rappelé que les contenus de réalité mixte seront seulement visibles en allant directement visiter les lieux concernés, présents sur une carte. Afin de les observer et d’interagir, les utilisateurs devront par ailleurs évidemment utiliser un smartphone ou encore des lunettes intelligentes compatibles.