in

Un homme retrouve 15 000 abeilles dans sa voiture après avoir fait ses courses

Crédits : Las Cruces Fire Department Engine 2

Jesse Johnson, pompier du Nouveau-Mexique et apiculteur passionné, a récemment été appelé pour aider un homme alors que plus de 15 000 abeilles avaient envahi sa voiture le temps de faire ses courses. 

C’est le genre de mésaventure qui n’arrive pas tous les jours. Le 28 mars dernier, à Las Cruces (Nouveau-Mexique), alors qu’il venait de terminer ses courses dans un supermarché, un homme est tombé sur essaim de plusieurs milliers d’abeilles mellifères ayant pris le contrôle de sa banquette arrière.

Le malheureux, dont le nom n’a pas été divulgué, avait laissé la vitre ouverte. Entre le temps où il a laissé sa voiture (avec la vitre baissée) et son retour sur le parking, seulement dix minutes se sont écoulées.

Paniqué, et ne sachant pas trop quoi faire, l’homme appelle le 911. C’est Jesse Johnson, 37 ans, membre du service d’incendie de la ville depuis 10 ans et passionné d’abeilles, qui est dépêché sur place. « Je ferai n’importe quoi pour empêcher les gens de tuer les abeilles », a-t-il déclaré.

En général, le service d’incendie n’opère pas ce type d’intervention, mais le chef du service des pompiers a jugé que les insectes se trouvaient dans une zone à trafic relativement élevé. M. Johnson, qui est un passionné d’abeilles, s’est ainsi proposé de s’en occuper.

abeilles
Crédits : Las Cruces Fire Department Engine 2

«C’est beaucoup plus intimidant que dangereux»

M. Johnson est également au courant qu’au printemps, les colonies d’abeilles se divisent. Aussi, il arrive que certains essaims se déplacent avec une reine pour s’établir ailleurs. D’après lui, celui-ci provenait probablement d’un parapet ou d’un système de gouttière voisin. La fenêtre ouverte de la voiture aurait ainsi permis aux abeilles de se mettre à l’abri en attendant de  trouver mieux.

Et tout peut aller très vite, en témoigne cette expérience. « Heureusement, quand les abeilles grouillent, elles sont assez dociles », explique-t-il. « Elles n’ont pas de maison à protéger pendant un instant. Donc c’est beaucoup plus intimidant que dangereux ». D’après lui, il y en avait au moins 15 000.

Le conducteur de la voiture, lui, ne voulait rien entendre, préférant s’écarter à bonne distance le temps de laisser le pompier agir. D’ailleurs, ce  n’était même pas sa voiture, mais celle d’un ami qu’il venait d’emprunter.

Protégé par une veste et un voile d’apiculteur, M. Johnson s’est finalement approché du véhicule avec une ruche vide qu’il a dit avoir traitée avec de l’huile de citronnelle. « Cela imite l’odeur de la reine », souligne le pompier.

Une vingtaine de minutes plus tard, toutes les abeilles étaient rentrées dans la boîte pour être installées chez lui (il avait déjà quatre ruches).

abeilles
Crédits : Las Cruces Fire Department Engine 2

Les autorités n’ont rapporté aucune blessure majeure liée à cet événement. Un gardien de sécurité du supermarché et au moins un pompier ont tout de même été piqués. L’un au bras, l’autre à la lèvre.