in

Pourquoi le Grand Prismatic Spring de Yellowstone est-il aussi coloré ?

le Grand Prismatic Spring de Yellowstone
Crédits : Danita Delimont

Le Grand Prismatic Spring de Yellowstone est l’une des merveilles naturelles les plus fascinantes du monde. Avec ses couleurs éclatantes et ses dimensions impressionnantes, cette source chaude attire des millions de visiteurs chaque année. Comment expliquer un « physique » aussi attrayant ?

Qu’est-ce que le Grand Prismatic Spring de Yellowstone ?

Situé dans le parc national de Yellowstone (États-Unis), le Grand Prismatic Spring est l’une des sources chaudes les plus grandes (environ 112 m de diamètre) et les plus colorées du monde. Ces couleurs sont principalement dues à la présence de bactéries thermophiles. Elles se nourrissent des différents minéraux présents dans l’eau, tels que le soufre et l’oxyde de fer. Ce faisant, elles produisent des pigments de chlorophylle qui peuvent prendre des couleurs différentes selon leur concentration et leur exposition à la lumière du soleil. Les couleurs les plus brillantes se trouvent généralement au centre du bassin où la température de l’eau est la plus élevée et où la concentration de bactéries est la plus dense.

Notez qu’il n’est pas permis de se baigner sur place. En fait, il est strictement interdit de se baigner dans toutes les sources chaudes de Yellowstone pour des raisons de sécurité. En plus d’une température pouvant atteindre jusqu’à 93°C, ces points d’eau sont en effet chargés de produits chimiques tels que le soufre et l’acide sulfurique qui peuvent être dangereux pour la santé. Plusieurs visiteurs ont déjà été gravement brûlés ou même tués en voulant s’y aventurer.

La beauté extraordinaire du site attire tout de même des milliers de touristes chaque année. Cependant, il est important de souligner que le Grand Prismatic Spring est un site fragile et délicat qui doit être protégé et préservé pour les générations futures. Sur place, les visiteurs se doivent ainsi de respecter les règles du parc national de Yellowstone pour éviter d’endommager cette merveille naturelle unique.

le Grand Prismatic Spring de Yellowstone
Le Grand Prismatic Spring de Yellowstone sous un ciel couvert. Crédits : Ledain

Existe-t-il d’autres sites du même genre ailleurs dans le monde ?

Oui, il en existe plusieurs. La Morning Glory Pool, également située dans le parc national de Yellowstone, est une autre source chaude colorée comparable au Grand Prismatic Spring. Elle affiche une couleur bleue, verte et jaune.

Le Pamukkale, en Turquie, est un autre site célèbre. Cette merveille naturelle est composée de terrasses en travertin blanc créées par l’accumulation de carbonate de calcium et d’autres minéraux dissous dans les sources chaudes. Les eaux de Pamukkale sont également connues pour leurs couleurs bleu clair et leur aspect laiteux.

Dernier exemple avec le parc national de Tongariro, en Nouvelle-Zélande, avec les sources d’eau chaude de Ketetahi. Il s’agit d’une série de bassins colorés situés le long de la randonnée du Tongariro Alpine Crossing. Accessibles grâce à une randonnée spectaculaire de 19,4 km, ces différents points d’eau sont alimentés par des sources souterraines qui sont chauffées par l’activité géothermique dans la région. Ils varient en température et en couleur, allant d’un turquoise cristallin à un vert émeraude profond.