in ,

Et si l’IA de DeepMind pouvait remplacer nos ophtalmologistes ?

Crédits : capture Youtube /

La start-up DeepMind vient de se distinguer dans un domaine plutôt inattendu : la médecine. Plus précisément, l’intelligence artificielle a été entraînée à détecter les maladies oculaires.

Faut-il réellement croire qu’un jour, l’intelligence artificielle pourra remplacer nos précieux ophtalmologistes ? En tout cas, la start-up DeepMind rachetée par Google en 2014 travaille depuis deux ans avec le Moorfields Eye Hospital situé à Londres (Royaume-Uni), dans le but d’entraîner son IA à reconnaître les maladies oculaires.

Comme l’explique l’étude publiée dans la revue Nature Medicine du 13 août 2018, les yeux de 7500 patients de l’hôpital ophtalmique britannique ont été examinés par l’IA DeepMind, via des scans en 3 D. Les algorithmes entraînés de la sorte ont aussi logiquement pris connaissance des diagnostics associés aux scans.

Selon les chercheurs rapportant leur projet dans un communiqué, les algorithmes sont désormais capables de lire l’image d’un œil et d’identifier avec une fiabilité plus qu’acceptable la présence de pas moins d’une cinquantaine de maladies oculaires. L’IA peut également – au-delà d’apporter un diagnostic – préconiser un traitement. Selon l’étude, l’IA serait arrivée aux mêmes conclusions que les médecins dans 94 % des cas !

Les chercheurs ont pu augmenter le taux de réussite en associant plusieurs algorithmes, qui se distingueront dans le cas où ceux-ci n’arriveraient pas à la même conclusion. En revanche, et cela est davantage inquiétant, l’IA est incapable de comprendre pourquoi tel ou tel traitement est à éviter (ou à privilégier).

Évidemment, il s’agit là d’un programme de recherche qui demande à être amélioré. Il n’existe encore aucune autorisation d’application directe du programme sur des diagnostics réels. Cependant, il n’est pas exclu que ce soit le cas un jour.

Sources : Presse CitronLes Numeriques

Articles liés :

Cette IA s’oriente mieux qu’un humain dans un jeu de réalité virtuelle !

La dernière IA de Google capable « d’inventer ses propres mathématiques »

L’IA de Google sera bientôt capable de raisonner toute seule