in

Confinement : comment maintenir ses apports en vitamine D ?

Crédits : PxFuel

La vitamine D est essentielle pour notre organisme, notamment en ce qui concerne la santé osseuse. En ces temps de confinement, il faut veiller à assurer un apport quotidien via l’alimentation et l’exposition au soleil.

Surveiller son alimentation

Le confinement peut être source d’une baisse de la santé osseuse. En effet, une carence en vitamine D peut engendrer une fragilité des os par une diminution de la masse osseuse. Autrement dit, une carence en vitamine D augmente le risque de fractures. Dans un communiqué du 17 avril 2020, l’Anses explique comment assurer un apport suffisant grâce à l’alimentation et au soleil.

Concernant l’alimentation, l’Anses préconise la consommation de deux portions de poissons par semaine, dont une portion de poisson gras. Il s’agit là d’une contribution majeure aux apports en vitamine D. Toutefois, cette vitamine est également présente dans d’autres aliments. Citons les abats, le jaune d’œuf, la viande, le beurre et autres margarines, ou encore le fromage.

poisson
Consommer deux portions de poissons par semaine représente une contribution importante pour assurer son apport en vitamine D. Crédits : PickPik

Vive le soleil !

S’exposer au soleil est également une source importante de vitamine D. Évidemment, les personnes confinées ayant une maison avec jardin sont les mieux loties. Toutefois, les personnes disposant d’un balcon sont également chanceuses. Il faut rappeler qu’il n’y a aucunement besoin de s’allonger sur un transat et de passer des heures au soleil pour assurer son apport quotidien en vitamine D. En effet, il suffit d’exposer ses mains, ses avant-bras et son visage durant 15 à 20 minutes par jour pour un adulte en bonne santé. Les personnes ne disposant que d’une fenêtre, si cette dernière a une bonne exposition, peuvent donc aussi bénéficier du soleil.

Évoquons les personnes âgées et à peau mate ou foncée. Celles-ci ont naturellement un risque plus élevé de carence en vitamine D. En effet, les concernant, la synthèse de la vitamine via l’exposition au soleil est moins efficace. Citons aussi les femmes ménopausées, assujetties à un bouleversement hormonal entraînant une déminéralisation osseuse. Pour ces personnes, il peut être question de prendre des compléments alimentaires. En revanche, cela doit se faire sur indication diététique ou médicale.

Enfin, si le confinement en France doit prendre fin le 11 mai 2020, il ne faut pas crier victoire trop vite. Après cette date, pas moins de 18 millions de Français devront rester en confinement. Or, cette mesure concernera principalement des personnes de plus de 65 ans. Autrement dit, il s’agit d’une raison de plus pour ces personnes de faire attention à leur apport en vitamine D.