in

Conduire fatigué est aussi dangereux que conduire sous l’effet de l’alcool

femme fatiguée volant
Crédits : Doucefleur / iStock

Selon une étude récente menée en Australie, une personne conduisant avec moins de cinq heures de sommeil s’expose aux mêmes risques qu’un individu ayant dépassé le seuil d’alcoolémie légal.

Une dangerosité similaire

La fatigue est-elle aussi dangereuse que la consommation d’alcool dans le cadre de la conduite ? Selon une étude menée par la Central Queensland University (Australie) et publiée dans la revue Nature and Science of Sleep le 3 février 2023, la réponse est oui. Rappelons tout de même que dans ce pays, 20 % des accidents de la route sont le résultat de la fatigue. En effet, les accidents en lien avec la prise d’alcool ont diminué, mais ceux ayant pour cause la fatigue n’ont pas vraiment baissé. L’étude des scientifiques australiens avait donc pour objectif de comprendre s’il était possible de faire baisser le nombre d’accidents en lien avec la fatigue.

Afin d’y parvenir, les chercheurs ont passé en revue des études antérieures permettant de prouver que la fatigue impacte bien les facultés permettant une bonne conduite. Or, les responsables ont conclu que la conduite avec seulement quatre ou cinq heures de sommeil la veille équivaut à dépasser le seuil d’alcoolémie légal (0,05 %) en termes de dangerosité. Par ailleurs, les risques d’accident de la route augmentent à chaque heure de sommeil en moins la nuit précédant la conduite. Les chercheurs estiment même qu’un conducteur ayant dormi entre zéro et quatre heures a quinze fois plus de risques d’être à l’origine d’un accident.

homme fatigué volant
Crédits : Drazen Zigic / iStock

Un problème qui reste entier

Si la prise d’alcool relève souvent du choix personnel, ce n’est pas vraiment le cas du sommeil. En effet, les jeunes parents et certains travailleurs n’ont pas vraiment le choix de dormir suffisamment ou non. En outre, il n’existe aucun moyen permettant d’évaluer le taux de fatigue d’une personne, qu’il s’agisse d’un dispositif similaire à l’alcootest ou de test sanguin. Il est par conséquent impossible de contrôler précisément le degré de fatigue d’un conducteur. Le problème reste donc entier.

Enfin, il faut savoir qu’en 2003, l’état du New Jersey (États-Unis) a mis en place la Maggie’s law, une loi considérant les personnes n’ayant pas dormi la veille comme étant inaptes à la conduite. Cette législation visiblement à but dissuasif (mais trop laxiste pour certains) a fait son apparition après qu’un conducteur sous l’emprise de la fatigue a tué un étudiant sur la route.