in

Comment les astronautes boivent-ils du café dans l’espace ?

Crédits : NASA

Les astronautes à bord de la Station spatiale internationale laissent derrière eux de nombreux privilèges. De l’air pur, par exemple, de chaudes et longues douches, mais aussi des bonnes tasses café fumantes. Quoi que, il y a eu du progrès de ce côté-là.

Il y a quelques années à bord de l’ISS, vous pouviez faire une croix sur le café. Sur Terre en effet, la gravité permet de maintenir le précieux breuvage au fond de la tasse. Elle permet également au café de s’écouler dans votre gorge. Or dans l’ISS, la gravité n’est pas la même (90 % de la gravité terrestre). Résultat, si l’on admet que vous tenez une tasse de café à la main, le contenant ne restera pas au fond, mais se déplacera vers ses bords sans s’échapper. À moins que vous ne secouiez la tasse très fort. Pas pratique donc. Au départ, la NASA avait opté pour un sac permettant de boire le café à la paille. Le problème, c’est que si les astronautes profitaient effectivement de la caféine, ils ne pouvaient pas se délecter de l’odeur d’un bon café.

La “zero-G coffee cup”

Les choses ont ensuite commencé à évoluer en 2008, lorsque l’astronaute américain Donald Pettit inventa un moyen de profiter à la fois du goût et de l’odeur du café. Il eut une idée lors de la mission STS-126, qui devait alors livrer du matériel à la Station spatiale internationale. À l’aide d’un film transparent, qu’il déforme avec ses mains pour donner un angle bien précis à l’un des bords, il se rend alors compte que si deux surfaces solides se rencontrent à un angle suffisamment étroit, les fluides en microgravité coulent naturellement le long de la jointure.

C’est donc ce principe qui donna naissance à la “zero-G coffee cup”. L’un de ses bords forme un angle qui rétrécit de plus en plus, du bas vers le haut de la tasse. Le liquide se déplace alors le long de ce “canal”, permettant à l’astronaute de le boire. Il peut alors profiter du goût et de l’odeur grâce à une ouverture.

café espace
Le principe de la “Zero-G coffee cup”. Crédits : Wikimedia/CC/Nasa/ISS Research

Notons également que des progrès ont également été réalisés pour la confection du café lui-même. Les boissons disponibles à bord de l’ISS arrivent généralement sous forme de poudres sèches afin de limiter le volume de la cargaison. Les poudres sont ensuite réhydratées dans des sachets à boire, en utilisant de l’eau froide ou chaude. C’était auparavant le cas pour le café. Depuis 2015 cependant, les astronautes peuvent profiter d’une véritable machine à café : l’ISSpresso.

CAFÉ ESPACE
L’ISSpresso. Crédits : NASA

L’appareil permet également de préparer du thé, du bouillon et d’autres boissons chaudes, améliorant ainsi la qualité des boissons mises à la disposition des membres de l’équipage. ISSpresso a été développé en Italie par Lavazza et Argotec, en coopération avec l’Agence spatiale italienne.

Source

Articles liés :

Comment les astronautes font-ils leurs besoins à bord de l’ISS ?

Les astronautes devront-ils un jour manger leurs excréments dans l’espace ?

La Suisse a décidé que le café n’était plus essentiel à la vie