in

Cigarette électronique : d’indéniables bénéfices à court terme

Crédits : sarahjohnson1 / Pixabay

Une organisation est récemment revenue sur les bénéfices et les risques de l’utilisation de la cigarette électronique. D’après elle, l’e-cigarette a des effets positifs sur le court terme. En revanche, les éventuels effets sur le long terme restent à prouver qu’ils soient positifs et/ou négatifs.

Une cinquantaine d’études

Nous avons encore peu de recul sur la cigarette électronique. Autrement dit, évoquer ses effets est un exercice plutôt difficile. En général, l’e-cigarette serait moins nocive pour la santé cardiovasculaire que le tabagisme traditionnel. En revanche, il est certain que les consommateurs ne doivent pas la considérer comme un appareil inoffensif. Cochrane est une organisation internationale indépendante et à but non lucratif. Son but est de favoriser la prise de décisions de santé, notamment en fournissant des données pertinentes. Dans une publication du 14 octobre 2020, cette organisation est revenue sur la question de l’utilisation de l’e-cigarette.

Les auteurs ont passé en revue la littérature scientifique afin de trouver des études concernant l’utilisation de la cigarette électronique pour arrêter le tabagisme classique. Le but était de trouver des essais randomisés et de connaître le nombre de personnes ayant arrêté de fumer après six mois d’utilisation de l’e-cigarette. Il s’agissait aussi de faire le point sur les éventuels effets secondaires. Pas moins de cinquante études sur la question ont été réunies par les auteurs.

cigarette électronique
Crédits : TBEC Review / Wikipedia

Les effets sur le long terme restent inconnus

Les expériences relatées dans ces études comparent l’efficacité de la cigarette électronique (avec nicotine) avec différentes thérapies. Citons la cigarette électronique sans nicotine, le remplacement de la nicotine par des patchs ou des gommes, ou encore la varénicline, un agoniste partiel des récepteurs nicotiniques du système nerveux central. Évoquons également le soutien comportemental dans l’arrêt du tabac. Selon les auteurs, il est plus probable que les fumeurs stoppent leur addiction à l’aide de la cigarette électronique plutôt qu’avec les autres thérapies évoquées. La thérapie comportementale seule serait également en dessous en termes d’efficacité.

En conclusion, les auteurs déclarent que les cigarettes électroniques à la nicotine aident probablement les gens à arrêter de fumer pendant au moins six mois. En revanche, un important point d’interrogation demeure quant aux effets sur le long terme. Il existerait un risque de finir par combiner tabac et cigarette électronique. En outre, de nouveaux modèles d’e-cigarettes arrivent sur le marché avec la promesse d’un meilleur apport en nicotine. Pour les auteurs, il faudra également vérifier les effets positifs et négatifs de ces nouveaux appareils.