in

C’est quoi cet appel à projet lancé par l’armée pour lutter contre le Covid-19 ?

Un dispositif de désinfection en Chine / Crédits : Chen Chao/ChinaNews

Le ministère des Armées vient de lancer un appel à projets de solutions innovantes. L’objectif est de lutter contre l’actuelle épidémie de coronavirus Covid-19 sévissant en France. Les projets proposés ne devront pas être obligatoirement technologiques, mais peuvent également relever de l’organisationnel ou management.

Un appel multiple face au Covid-19

Aujourd’hui, la France compte 25 000 cas confirmés pour plus de 1 300 décès. Obtenir des solutions pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 est donc l’objectif de l’appel à projets de l’Agence de l’Innovation de Défense (AID) publié le 23 mars 2020. Il est question d’un budget de 10 millions d’euros pour financer les projets à soumettre avant la date limite : le 12 avril 2020.

Mention spéciale pour les masques

Il peut s’agir de protections individuelles ou collectives ou de concepts innovants de protection, de barrières ou de techniques de recyclage. Les projets peuvent aussi concerner la gestion de la distance de sécurité entre individus, l’automatisation de tâches pour le prélèvement, le nettoyage du matériel ou encore le déploiement d’hôpitaux de campagne en soutien aux populations. L’AID recherche également de nouvelles solutions de décontamination et de capacités de production en masse de ces mêmes solutions. Il peut être aussi question de détection du virus dans l’environnement, de dépistage et de gestion de l’impact psychologique individuel et sociétal.

Le ministère accepte également les soutiens à la prise en charge médicale par la fabrication de matériel manquant. Alors que la pénurie de masques est de plus en plus pesante, l’AID a d’ailleurs placé dans son appel une note importante. En effet, le ministère des Armées désire identifier des solutions permettant d’accroître la disponibilité de masques de protection face au coronavirus.

masque covid-19
La DGS encourage la population à se confectionner des masques en tissu en l’absence de masques homologués
Crédits : sferrario1968 / Pixabay

Une solution applicable tout de suite

Le ministère des Armées désire obtenir des solutions applicables le plus vite possible. Autrement dit, il recherche des projets aboutis et non des innovations en cours de maturation. En effet, l’urgence de la situation ne permet pas de considérer des projets dont le développement n’est pas terminé.

Les candidats devront constituer un dossier d’une trentaine de pages maximum. Celui-ci contiendra le descriptif technique de la solution proposée ainsi que le cas d’usage. Par ailleurs, le plan projet devra contenir le planning des développements et de la mise en service ainsi qu’une décomposition du prix de la proposition.

Trois critères permettront d’évaluer chaque projet  :

– Impact : les bénéfices anticipés pour la population, les cycles de décision, les personnels de santé…
– Crédibilité : tout élément de preuve scientifique ou technique permettant de confirmer la faisabilité du projet
– Calendrier : délai de mise en œuvre de la solution.

Source