in

Ces mini-cerveaux artificiels peuvent se comparer à celui d’un bébé humain

Crédit : Wikimédia

Des chercheurs américains ont estimé que leur mini-cerveau produit des ondes cérébrales similaires à celles d’un bébé prématuré. S’il n’est pas question de considérer que ces cerveaux sont conscients ou en train de penser, les scientifiques estiment qu’il s’agit là d’une découverte très intéressante.

Une pratique courante

Dans une étude parue dans la revue Cell Stem Cell le 29 août 2019, des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego (États-Unis) ont fait part de leurs observations. Selon les meneurs de l’étude, ces derniers ont créé des cerveaux miniatures formant des réseaux complexes de neurones. Or, ceux-ci produisent des ondes cérébrales similaires à celles déclenchées par le cerveau en développement d’un bébé prématuré !

Il faut savoir que depuis environ une décennie, la pratique consistant à créer de tels mini-cerveaux est plutôt courante. Cependant, il s’agissait d’étudier le cerveau à grande échelle. Par exemple, certains chercheurs ont créé des mini-cerveaux capables de faire croître leurs vaisseaux sanguins. D’autres ont exposé des cerveaux similaires au virus Zika afin de savoir comment ce dernier pouvait engendrer des microcéphalies.

Une activité similaire

Les chercheurs l’Université de Californie ont voulu mesurer l’activité cérébrale des mini-cerveaux à l’aide d’électrodes. Au bout de deux mois, les cerveaux émettent déjà quelques signaux et de plus en plus, des signaux à des fréquences différentes. Cela est signe que l’activité cérébrale devient plus complexe.

Ensuite, l’apprentissage machine a été utilisé afin de comparer cette activité à celle de cerveaux de bébés prématurés âgés entre 6 et 9 mois. À partir des données obtenues auprès de 39 bébés, un algorithme a été conçu. Après 25 semaines, la distinction entre les données provenant des cerveaux humains et des cerveaux artificiels ne pouvait plus être faite.

Crédits : Université de Californie à San Diego

Des cerveaux vraiment réduits

Il faut savoir que ces mini-cerveaux artificiels ne ressemblent en rien au cerveau humain. En effet, il s’agit plutôt de “taches” blanchâtres cultivées dans une sorte de liquide teinté de rouge. Or avec leur 0,5 centimètre de diamètre, ces taches sont vraiment petites, bien que leur croissance soit similaire à celle du cerveau humain.

En tout cas, il s’agit de la première fois que des cerveaux artificiels de ce type se trouvent capables de produire de fortes ondes cérébrales. Bien que les détails manquent, les scientifiques estiment être à l’origine d’une avancée importante dans le cadre des futures recherches qui porteront sur l’activité du cerveau !

Articles liés :

Des mini cerveaux de Néandertal poussent en laboratoire

De minuscules cerveaux humains se sont développés chez les souris

Des chercheurs sont parvenus à connecter trois cerveaux !