in ,

Brève histoire de la cigarette électronique

Crédits : DedMityay / iStock

Aujourd’hui, la « vape » représente une habitude qui s’est installée dans le quotidien de nombreuses personnes. Connaissez vous l’histoire de la cigarette électronique ? Si le brevet d’un premier du genre a fait son apparition il y a plus demi-siècle, la cigarette électronique telle que nous la connaissons aujourd’hui a été élaborée au début des années 2000.

Un concept qui ne date pas d’hier

La cigarette électronique (ou vapoteuse) représente depuis quelques années une alternative à la cigarette traditionnelle. Aujourd’hui, les magasins ayant pignon sur rue sont légion, tout comme les plateformes en ligne commercialisant ces vapoteuses et autres e-liquides savoureux. Tantôt décriée tantôt plébiscitée, la e-cigarette aurait d’indéniables bénéfices à court terme chez les utilisateurs. Néanmoins, de nombreux risques ont été évoqués dans un nombre conséquent d’études mais les éventuels effets sur le long terme – qu’ils soient positifs ou négatifs – restent à prouver. De plus, il se pourrait que la e-cigarette soit plus viable que la cigarette traditionnelle sur le plan environemental.

L’inventeur de la e-cigarette est l’étasunien Herbert A. Gilbert ayant déposé un brevet en 1965. Néanmoins, ce concept de cigarette électronique sans tabac n’a jamais été exploité. La vapoteuse telle que nous la connaissons aujourd’hui a été conçue en 2004 par Hon Lik, un pharmacien chinois. Cette première cigarette électronique fonctionnait avec des ultrasons en provenance d’un dispositif piézoélectrique.

cigarette électronique
Crédits : ddukang / iStock

Une technologie qui évolue

Aujourd’hui, les cigarettes électroniques se trouvant au quatre coins du globe ont recours à une technique de vaporisation par chauffage d’une résistance. Néanmoins, la fiabilité concernant le fonctionnement de ce type d’appareil est effective depuis 2010 seulement. Toutefois, la technologie est en perpétuelle évolution, comme en témoigne l’abandon progressif des e-cigarettes jetables.

Désormais les cigarettes électroniques les plus communes sont celles capables de se recharger. Également, il existe d’imposantes e-cigarettes – les Mods – dont les fonctions sont nombreuses. Ces dernières permettent notamment de régler la tension d’alimentation de la résistance ainsi que la durée des bouffées, ou encore d’effectuer un comptage de ces bouffées.