in

Bientôt une nouvelle génération de batteries de voiture à base de fluorure ?

Crédits : PxHere

La NASA et le constructeur nippon Honda travaillent sur une nouvelle alternative aux batteries lithium-ion. Il s’agit de batteries au fluorure ayant une plus grande densité d’énergie, et qui sont moins dangereuses pour l’environnement.

Une alternative très intéressante

Et si dans un futur plus ou moins proche, une batterie pour automobile électrique de taille égale à celle d’une batterie lithium-ion permettait de parcourir davantage de distance ? Et si une batterie de taille plus réduite permettait de parcourir la même distance ?

Il s’agit justement d’une question sur laquelle planchent des experts du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, de la division recherche de chez Honda ainsi que du California Institute of Technology (Caltech). Ce projet est également soutenu par l’US National Science Foundation ainsi que le Bureau des Sciences du Département de l’énergie des États-Unis.

Dans sa publication du 7 décembre 2018 de la revue Science, l’équipe a donné des explications concernant cette innovation. Il est question d’une batterie rechargeable contenant du fluorure – la forme ionique du fluor – pour une plus grande densité énergétique. Rappelons que la solution à base d’ions de fluorure n’était pas inconnue, mais était restée en stand-by. En effet, les systèmes auparavant mis au point nécessitaient de chauffer à haute température un électrolyte solide composé de sels fondus.

Crédits : Pixabay

La solution ? Un autre type d’électrolyte

Les experts font état du développement d’un électrolyte liquide à base de fluorure – une molécule synthétisée baptisée BTFE – fonctionnant à température ambiante. Cet électrolyte est couplé à une cathode à noyau et une enveloppe de tri-fluorure de cuivre-lanthane. Pour l’instant, le procédé est démontré d’un point de vue chimique. La prochaine étape consiste à valider cette dernière avec une batterie fonctionnelle. Il est également question de pratiquer de nombreux tests concernant les cycles charge-décharge.

Si un tel concept n’est pas encore prêt à équiper les voitures électriques, ces recherches sont néanmoins source d’espoir. Outre des performances supérieures aux batteries lithium-ion, cette nouvelle génération de batteries à venir n’aurait pas les inconvénients écologiques de l’exploitation du lithium ou encore du cobalt.

Sources : Electronics WeeklyFutura Sciences

Articles liés :

Cette batterie au lithium est capable de « digérer » le CO2 !

Tesla fabrique la plus grosse batterie du monde en un temps record !

Ces nouvelles batteries ion-sodium pourront stocker 700 % d’énergie en plus !