in

Le mystérieux X-37B de l’Air Force passe les 500 jours en orbite

Crédits : Boeing

L’avion spatial X-37B de l’Air Force vient de passer 500 nouveaux jours en orbite terrestre pour y mener des expériences. Certains objectifs ont été communiqués, d’autres sont toujours classifiés. Pour l’heure, on ignore quand et où OTV-6 reviendra sur Terre.

Un mystérieux drone militaire

Dans le vaste arsenal du Pentagone, vous retrouverez le X-37B, un vaisseau top secret. L’engin n’est pas très grand : environ neuf mètres de long, 4,6 mètres d’envergure pour un poids avoisinant les cinq tonnes. Physiquement, imaginez une ancienne navette américaine en modèle réduit capable de voler à entre 250 et 800 km d’altitude.

En septembre 2017, l’avion spatial X-37B de l’US Air Force était placé en orbite par une fusée SpaceX. Cette mission, la cinquième à son actif, devait initialement durer 270 jours. Elle s’était finalement prolongée à 780 jours avant que le vaisseau ne vienne se poser en octobre 2019 sur le Shuttle Landing Facility du Centre spatial Kennedy de la NASA, pulvérisant alors son record de temps passé dans l’espace.

La nature exacte de cette mission avait été en grande partie classifiée, comme pour les quatre premières. L’US Air Force avait tout de même laissé entendre que ce projet avait été développé pour explorer les technologies de véhicules réutilisables soutenant les objectifs spatiaux des États-Unis à long terme.

Le programme X-37B est également piloté sous l’aile d’une unité de l’US Space Force appelée Delta 9. Sa mission est de “préparer, présenter et projeter des forces affectées et attachées dans le but de mener des opérations de protection et de défense et de fournir aux autorités nationales de décision des options de réponse pour dissuader et, si nécessaire, vaincre les menaces orbitales“, note la fiche d’information publiée par Schriever Air Force.

X-37B
Le X-37B de l’US Air Force. Crédits : United States Air Force/Michael Stonecypher

Une nouvelle mission en cours

L’agence américaine avait ensuite enchaîné avec un sixième vol. Pour ce lancement, le X-37B avait été coiffé au sommet d’une fusée United Launch Alliance Atlas V. Le décollage avait eu lieu le 17 mai 2020 depuis Cape Canaveral, en Floride. Cet énigmatique drone spatial militaire, également baptisé USSF-7 par l’US Space Force, a maintenant passé plus de 500 jours autour de la Terre. On ignore encore la durée totale de cette mission.

Cette sixième mission est la première à utiliser un module de service pour héberger des expériences. Vous le retrouverez à l’arrière du véhicule. Alors que le programme principal est toujours classé défense, certaines de ses expériences à bord ont tout de même été identifiées avant le lancement.

L’une d’elles, nommée PRAM, provient du US Naval Research Laboratory (NRL). Il s’agit d’une enquête sur la transformation de l’énergie solaire en énergie micro-ondes radiofréquence. Le X-37B a également déployé le FalconSat-8, un petit satellite développé par l’US Air Force Academy pour mener plusieurs expériences en orbite.

Enfin, deux expériences de la NASA sont également à bord de l’avion spatial pour étudier les effets de l’environnement spatial sur une plaque d’échantillons de matériaux et de graines utilisées pour faire pousser de la nourriture.