in

Walmart rappelle des sprays d’huile essentielle contenant des bactéries mortelles

Crédits : triocean / iStock

Aux États-Unis, plusieurs personnes ont été infectées par une bactérie potentiellement très dangereuse pour l’Homme. Elles avaient utilisé un genre de spray d’huile essentielle ayant fait l’objet d’une contamination. Le géant de la grande distribution outre-Atlantique Walmart a rapidement lancé un rappel de ces produits.

Deux personnes ont perdu la vie

Burkholderia pseudomallei (ou bacille de Whitmore) est une bactérie responsable de la mélioïdose chez les humains. Il s’agit d’une maladie infectieuse transmise par voie aérienne ou cutanée. Potentiellement mortelle pour l’Homme, ce type d’infection est logiquement pris très au sérieux. Comme l’indique la chaîne étasunienne NBC News dans un article du 23 octobre 2021, quatre personnes ont été contaminées dans quatre États différents : la Georgie, le Kansas, le Minnesota et le Texas.

Habituellement, le bacille de Whitmore se trouve dans des eaux contaminées (et des sols) en Asie du Sud-est ou dans le nord de l’Australie. De plus, seulement une douzaine de personnes par an sont diagnostiquées pour des cas de mélioïdose aux États-Unis. Il s’agit pratiquement à chaque fois de personnes revenant de voyage.

Le fait est que les quatre patients récents n’ont pas quitté le territoire et n’avaient même jamais voyagé en dehors des États-Unis. Les autorités se sont donc inquiétées, surtout que deux des quatre personnes ont perdu la vie – dont un enfant.

bactérie Burkholderia pseudomallei
La bactérie Burkholderia pseudomallei.
Crédits : Gavin Koh/ Wikimedia Commons

Une enquête difficile mais fructueuse

Ainsi, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont lancé une enquête. Néanmoins, les prélèvements et autres analyses effectuées chez les patients n’ont donné aucun résultat. Finalement, les experts ont trouvé la source du problème en testant un spray d’huile essentielle à la lavande chez le patient de Georgie. La bactérie avait donc contaminé ce produit que les enquêteurs ont fini par retrouver chez chacun des patients. Il s’avère que le spray en question a fait l’objet d’une commercialisation aux quatre coins du pays, via la célèbre chaîne de grande distribution Walmart. Pas moins de 55 magasins ont distribué le produit, ainsi que le site web de vente en ligne. Les autorités ont donc très rapidement contacté Walmart afin de rappeler tous les produits déjà vendus.

Rappelons au passage que la mélioïdose présente des formes aiguës, chroniques et latentes. Il existe deux formes aiguës : la septicémique suraiguë et la mélioïdose aiguë localisée. La première de ces formes comporte les symptômes suivants : insuffisance respiratoire, atteinte neurologique, vomissements, fièvre élevée, diarrhées profuses, lésions cutanées et abcès. Malheureusement, la mortalité spontanée est inévitable.