in

Pourquoi le vendredi 13 est-il la hantise des superstitieux ?

Crédits : geralt / Pixabay

Le 13 mai 2016 était un vendredi, une belle occasion de revenir sur les raisons qui font que certaines personnes superstitieuses en ont habituellement peur. Il semble que cette croyance populaire, qui s’apparente aujourd’hui à une phobie soit très ancienne et aurait traversé les âges.

La Triskaïdékaphobie est le terme scientifique associé à la peur panique du nombre 13. Alors lorsqu’il est associé au vendredi, il s’agit pour certaines personnes d’une véritable catastrophe. Habituellement, il s’agit d’une simple superstition mais pour certains, cela se traduit par un trouble anxieux occasionné par une peur complètement démesurée et irrationnelle. Par exemple, certaines personnes ne pourront pas s’empêcher d’éviter de dormir dans une chambre d’hôtel ou de s’asseoir dans un siège d’avion portant le numéro 13.

Lorsqu’une telle peur panique associe le nombre 13 au vendredi, il s’agit de paraskevidékatriaphobie, une phobie très repandue dont les effets sont plus ou moins importants suivant les personnes. Mais d’où vient une telle peur du nombre 13 alors que celle-ci sort complètement des logiques scientifiques ?

Selon les experts, elle serait issue de la religion chrétienne catholique, plus précisément de la Cène, le dernier repas pris par Jésus-Christ avec ses apôtres. Ainsi, le nombre de personnes réunies autour de la table était de 13. L’évangile indique que la 13e personne à avoir rejoint l’assemblée ce jour-là était Judas Isakriot, connu pour avoir trahi Jésus : il aurait été responsable de son arrestation, ce qui a conduit à son jugement puis à sa crucifixion.

La Cène par Léonard de Vinci (1495-1498)

Le fait d’associer le nombre 13 au vendredi est lié à des raisons historiques. En effet, il prend source en date du vendredi 13 octobre 1307, qui correspond au jour où tous les membres de l’ordre des Templiers furent arrêtés en France et brulés vifs sur ordre du roi Philippe le Bel (1268-1314). La légende indique que Jacques de Molait, alors grand maitre des templiers, aurait annoncé « Vous serez tous maudits, jusqu’à la 13ème génération » alors qu’il était sur le point de succomber.

Templiers sur le bûcher en présence de Philippe le Bel, (XVe siècle)

Par la suite, il semble que la famille royale avait été touchée par toute une série de malheurs. Au XXIe siècle, si une peur bien réelle semble impacter un bon nombre de personnes, il semble que cette superstition soit plutôt un bon moyen pour les organisations de jeux de hasard d’encourager au pari, comme par exemple la Française des Jeux.

Sources : Maxi SciencesL’Internaute

Crédit images : La Cène et Procès de l’ordre du Temple (Wikipédia)