in

US 708, l’étoile la plus rapide de notre galaxie finira par s’en échapper

Crédits : Capture vidéo

Une équipe internationale de chercheurs vient de faire une étonnante découverte, celle d’US 708, l’étoile de la Voie Lactée qui détient le record de vitesse par rapport à ses consœurs en se déplaçant à l’incroyable vitesse de 1200 km/s.

« Nous avons été surpris par cette vélocité », déclare Stephan Geier, astrophysicien de l’université Queen’ s de Belfast en Irlande, et qui a participé à cette superbe découverte. Et pour cause, il s’agit là d’un record de vitesse galactique pour US 708, qui se déplace dans notre galaxie à la vitesse de 1200 km/s. Une vélocité telle que les astronomes prévoient que celle-ci échappera à la gravité de notre galaxie dans environ 26 millions d’années.

Pour comparaison, les étoiles les plus rapides qui étaient jusqu’ici connues se déplacent à 800 km/s. Le Soleil se déplace lui à 240 km/s, et notre planète tourne autour de ce dernier à « seulement » 30 km/s. US 708 est donc très largement plus rapide que toutes les autres étoiles connues de la Voie Lactée. « À cette vitesse, vous pouvez voyager de la Terre à la lune en cinq minutes », commente le Dr Eugène Magnier, un astronome de l’Université d’Hawaii et membre de l’équipe à l’origine de cette découverte.

hypervelocity-star-speeding-away
Crédits : Illustration artistique / Ben Bromley / University of Utah

US 708 a été découverte en 2005 et c’est en étudiant les données recueillies par deux télescopes que l’on a pu mesurer sa vitesse et sa trajectoire, le Keck II et le Pan-STARRS1, situés sur le Mont Haleakala à Hawaii. Avec une telle vitesse, US 708 rejoint une demi-douzaine d’autres étoiles au statut d’étoiles « hyper-véloces », qui désigne des astres tellement rapides qu’ils parviennent à s’arracher à l’attraction gravitationnelle de la Voie Lactée.

Généralement, ces étoiles hyper-véloces proviennent du centre de la Voie Lactée, d’où le trou noir supermassif produit un champ gravitationnel si intense qu’il expulse les étoiles à grande vitesse. Mais il ne semble pas que les choses se soient passées comme cela pour US 708. Selon les scientifiques, il y a longtemps, l’étoile faisait partie d’un système stellaire binaire avec une naine blanche. Comme l’explique sciences et avenir, « cette dernière se serait mise à grossir démesurément en aspirant de grandes quantités de gaz à sa voisine jusqu’à ce que s’enclenche une réaction de fusion menant à une violente explosion, plus connue sous le nom de supernova de type Ia ». C’est donc cette violente explosion qui a servi de propulseur à US 708, qui fonce maintenant au cœur de la Voie Lactée.

 Sources : sciencesetavenir, space