in ,

Une grande avancée vers un œil bionique aussi sensible que la rétine humaine !

Crédits : thehorriblejoke / Pixabay

Une équipe de chercheurs a élaboré un prototype d’œil bionique ayant la même structure que son équivalent humain. Dans une poignée d’années et quelques améliorations, ce dispositif pourrait donner à des millions de personnes la chance de retrouver une vue correcte.

Le premier œil entièrement bionique

En octobre 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) publiait son tout premier rapport mondial sur la vision. Selon ce document, environ 2,2 milliards de personnes sont atteintes de déficience visuelle ou de cécité. Or, parmi ces cas, plus d’un milliard auraient pu être évités ou ne sont toujours pas traités. Une récente étude pilotée par la Hong Kong University of Science and Technology et publiée dans la revue Nature le 20 mai 2020 pourrait bien redonner espoir à de nombreuses personnes.

Rappelons tout de même que des rétines artificielles existent déjà depuis quelques années. Celles-ci ont pour but de redonner – de façon relative – la vue à des personnes atteintes de dégénérescence maculaire. Toutefois, le dispositif dont il est question ici est le premier à être totalement bionique. Baptisé EC-EYE (ElectroChemical EYE), ce prototype d’œil bionique est un véritable bijou de technologie. Ce dernier est doté de de minuscules capteurs imitant les cellules photoréceptrices des yeux humains !

oeil bionique
Crédits : Nature

Les capteurs se trouvent dans une membrane d’aluminium et de tungstène en forme de demi-sphère. Or, cette membrane tient grâce à un support en polymère de silicone. À l’avant, les chercheurs ont placé une lentille dont l’objectif est de reprendre le fonctionnement du globe oculaire. À l’intérieur, on retrouve un liquide ionique destiné à faire en sorte que l’œil se rapproche visuellement d’un œil naturel. En ce qui concerne le traitement des données, il est question de câbles fins et flexibles en métal liquide entourés de caoutchouc.

Rendez-vous dans cinq ans

Selon les chercheurs, le prototype a une résolution de seulement 100 pixels. De ce fait, celui-ci n’affiche pas de grandes performances. Il peut en effet simplement identifier certaines lettres telles que le “E”, le “I” ou encore le “Y”. Par ailleurs, son champ de vision n’est que de 100° alors que celui d’un véritable œil humain est de 160°. Pourtant, les meneurs de l’étude sont très optimistes et estiment être sur la bonne voie. Ces derniers ont d’ailleurs annoncé que dans environ cinq ans, il sera possible de mettre au point un œil bionique aussi performant (voire davantage) qu’un œil humain.

Les scientifiques désirent également augmenter la densité des nano-capteurs. L’objectif ? Obtenir une densité dix fois plus importante que les photorécepteurs de nos yeux ! Il faut également savoir que les porteurs du projet travaillent sur la possibilité d’équiper les robots humanoïdes.