in

Une formation pour apprendre à tenir le regard des autres !

Crédits : Pixabay

Une association américaine luttant contre l’isolement est à l’origine d’un projet de formation destinée à apprendre à certains individus comment établir un contact visuel avec les autres. Cela pourrait en effet augmenter leurs capacités en termes d’interactions sociales.

Une enquête étonnante

UnLonely Project est une association luttant contre l’isolement aux États-Unis, particulièrement sur le lieu de travail. Au passage, rappelons que près de 40 % des Américains disent se sentir seuls selon un récent rapport. Le fondateur du projet a évoqué dans une présentation à voir en fin d’article une société majeure appartenant à la Silicon Valley – qui ferait partie des FAANGs (Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google) – dans laquelle l’association s’est rendue pour observer les travailleurs. L’association a constaté que pas mal d’individus – souvent de jeunes hommes – ne maîtrisaient pas certaines capacités de base concernant les interactions sociales.

Tenir le regard pour se montrer social

Il a été établi que la solitude dans la vie impactait le travail, ou plutôt la cohésion d’une équipe dont les membres doivent coopérer. Rappelons également qu’une étude de 2012 menée par l’Université du Michigan (États-Unis) a mis en évidence quelques erreurs à ne pas commettre lors d’un contact visuel avec une personne.

Les chercheurs ont indiqué qu’idéalement, une personne devait regarder son interlocuteur dans les yeux au moins 50 % du temps ou encore 70 % du temps lorsque l’on écoute parler cette même personne. Il faudrait également éviter de stopper le contact trop rapidement ou de regarder vers le bas (plutôt sur le côté).

Crédits : Max Pixel

Une formation pour combattre la solitude

L’incapacité de tenir le regard est donc associée à la solitude. La grande société dont le nom n’a pas été donné par UnLonely Project tente donc de mettre au point une formation – dont nous ignorons pour l’instant les détails. Celle-ci est destinée à apprendre aux employés les moins confiants à soutenir un regard, et ce dans le but d’avoir davantage d’interactions avec leurs collègues.

L’omniprésence des écrans au travail – et dans la vie en général – rendrait les interactions réelles moins fréquentes. Il se pourrait également que certaines personnes arrivées à l’âge adulte sans avoir appris à établir un contact visuel éprouvent de sérieuses difficultés à changer. En effet, il s’agit d’une compétence qui s’acquiert jeune, car faisant partie intégrante de notre développement.

Sources : QuartzSlate

Articles liés :

La solitude peut rendre le cœur malade

Solitude : un robot de compagnie bientôt offert à 230 millions de Chinois ?

La santé mentale des jeunes en péril à cause des réseaux sociaux ?