in ,

Tests Covid19 : quel remboursement attendre de la Sécu et de la mutuelle ?

Créditrs : Taechit Taechamanodom / iStock

Chaque personne ayant des symptômes de la Covid ou étant cas contact doit s’isoler et consulter son médecin généraliste. Il s’agit alors de se faire dépister via un des trois différents tests disponibles. Or, une des préoccupations des citoyens est le remboursement de cette prestation par la Sécurité Sociale et leur mutuelle.

Tout savoir sur le remboursement des frais

Il y a quelques semaines, une publication du site Service-Public évoquait les nouvelles procédures médicales et la prise en charge des procédures en lien avec le coronavirus. Dans le cas des personnes ayant des symptômes (ou cas contact), il incombe de consulter son médecin généraliste. Toutefois, certains citoyens se posent la question du remboursement de la part de l’Assurance Maladie et tentent de comprendre la liste des prises en charge par les mutuelles

Le remboursement des consultations médicales

Cette consultation est remboursée selon les mêmes modalités que pour une autre pathologie : l’Assurance Maladie prend en charge 70% de la facture et le ticket modérateur (les 30% restants) sont remboursés par la mutuelle si le patient en a une. Une participation forfaitaire d’1 € reste à régler, sauf pour les enfants et adolescents, les femmes enceintes de plus de 6 mois et les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire (CSS) ou de l’aide médicale d’état (AME). Concrètement, pour une consultation Covid d’un médecin traitant par un adulte, la Sécurité Sociale rembourse 16,50 € et les patients ayant une mutuelle reçoivent 7,50 € supplémentaire.

Pour limiter les risques de transmission de la Covid-19, il est possible d’avoir recours à la téléconsultation qui, comme le télé-suivi infirmier, est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Il faut normalement consulter son médecin traitant, mais, s’il est indisponible, le patient peut s’adresser à un autre médecin. Même si la consultation est totalement remboursée, il faut avancer la somme si le professionnel ne pratique par le tiers-payant.

Crédits : Pixabay / DarkoStojanovic

La prise en charge des tests et des vaccins

Il existe actuellement trois types de tests différents : PCR, antigénique et sérologique. Les deux premiers sont pris en charge à 100% sans ordonnance par l’Assurance Maladie. Dans le cas du test sérologique, la prise en charge est complète avec ordonnance uniquement. Pour une prise en charge à 100% sans ordonnance, il est nécessaire de passer par une mutuelle. Depuis le 12 avril 2021, les autotests sont en vente dans les pharmacies. Ils ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie, mais ils peuvent l’être par une mutuelle.

Les vaccins sont quant à eux pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie pour tous les Français, au fur et à mesure de leur éligibilité.

Les autres remboursements liés au Coronavirus

La liste des prises en charge par les mutuelles ne s’arrête pas aux consultations et aux tests. Les masques, le gel hydroalcoolique et les traitements sont également concernés.

Actuellement, il n’existe aucun traitement fiable contre la Covid. De manière générale, les patients se voient prescrire du paracétamol pour traiter les symptômes en réduisant la fièvre notamment. La part de remboursement de l’Assurance Maladie est de 65% et le remboursement de la mutuelle s’élèvera à 35%.

Les masques sont pris en charge par la Sécurité Sociale dans certains cas seulement : patients positifs au coronavirus ou patients vulnérables. Une ordonnance est nécessaire dans ce 2e cas. Pour les autres personnes, seules quelques mutuelles proposent un remboursement des masques. Il faut dans ce cas envoyer la facture à l’organisme de complémentaire santé.

Le gel hydroalcoolique n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie, mais son prix est plafonné à 1,79 €/flacon de 50 ml. Certaines mutuelles le remboursent dans le cadre d’un forfait Covid-19 ou de la garantie automédication.

médecin médecine
Crédits : iStock

La prise en charge des arrêts de travail

Les arrêts de travail liés à la Covid-19 sont variables : patient atteint du coronavirus, cas contact, parent en arrêt pour garde d’enfants, personne vulnérable… Selon les cas, il faut déclarer son arrêt de travail en ligne sur le site ameli.fr ou se faire prescrire un arrêt par un professionnel de santé ou par l’Assurance Maladie.

Pour un arrêt concernant les salariés, l’Assurance Maladie prend en charge 90% du salaire brut avec 0 jour de carence. La mutuelle assure les 10% restants. Pour les indépendants, la prise en charge de l’Assurance Maladie est variable et s’associe avec un délai de carence de trois jours. En revanche, une mutuelle peut prendre en charge le salaire brut jusqu’à 100%.

Enfin, rappelons la possibilité de joindre une plateforme de renseignement au 0800 130 000 afin d’obtenir des informations sur la Covid-19. En cas de nécessité d’une intervention rapide, joindre le Samu (15) est de rigueur. Citons aussi le Numéro d’urgence européen (112) pour un appel depuis un pays européen (ou depuis un portable).