in

Quel est ce test cognitif réussi par Donald Trump ?

Crédits : Flickr

Le président américain a été déclaré en pleine forme par son médecin après avoir passé avec succès une batterie d’examens, dont un test cognitif. Baptisé MoCA, ce dernier a un but bien particulier, lequel ?

Le docteur Ronny Jackson, qui s’est occupé du récent check-up médical de Donald Trump, a estimé que l’examen s’était parfaitement déroulé, comme l’indique le Wahsington Post. Il s’avère que le président américain, jugé en excellente santé, a obtenu le score maximal à un test cognitif. Rappelons également que cette nouvelle intervient après de nombreux doutes exprimés çà et là sur la santé mentale du chef d’État.

Le test en question n’est autre que le Montreal Cognitive Assessment (MoCA), un « outil de dépistage de l’atteinte neurocognitive et il est dédié principalement au dépistage de l’atteinte plus légère », selon le Consortium national de formation en santé (CNFS) du Canada. À savoir que le MoCA a été élaboré en 2005 par Ziad Nasreddine, neurologue à l’hôpital Charles-Lemoyne de Longueil (Canada).

Il s’agit plus précisément d’un questionnaire à réponses courtes intégrant quelques tâches à effectuer par la personne, une évaluation dont la durée se situe entre 15 et 20 minutes. Ainsi Donald Trump, âgé de 71 ans, a entre autres dû reconnaître des animaux, se souvenir d’une suite de mots, dessiner un cube ou encore l’heure sur une horloge. Le but ? Évaluer la mémoire à court terme, les fonctions exécutives, l’attention, la concentration, l’orientation, le langage ou encore les capacités de calcul.

Évidemment, il est question d’un test très facile pour le commun des mortels, et les réseaux sociaux n’ont pas manqué de tourner l’intéressé en dérision. Reste que pour Marc Véry, professeur de gériatrie à l’Université Pierre et Marie Curie, le MoCA est « un test très complet, conçu pour repérer des troubles neurocognitifs légers chez des personnes ayant un risque de développer une maladie d’Alzheimer ».

Selon Ronny Jackson, Donald Trump a obtenu la note de 30/30. Selon le barème, une note située entre 27 et 30 signifie que l’individu est normal, une note comprise entre 18 et 26 indique la présence d’une atteinte cognitive légère tandis que les notes situées entre 10 et 17 et à moins de 10 indiquent respectivement la présence d’une atteinte cognitive modérée ou sévère.

Sources : Washington PostSciences et AvenirHuffington Post