in

Hubble est enfin réparé après plusieurs semaines d’arrêt !

Vue arrière du télescope Hubble. Crédits : NASA

Après plus d’un mois passé en mode sans échec, le télescope spatial Hubble est enfin en voie de guérison. L’observatoire avait cessé de fonctionner le 13 juin à cause d’un problème lié à son ordinateur de charge utile.

Hubble se fait vieux !

Hubble avait interrompu ses opérations le dimanche 13 juin 2021 à cause d’un problème lié à son ordinateur de charge utile, qui réside dans l’unité Science Instrument Command and Data Handling (SI C&DH). Or, c’est lui qui contrôle les instruments scientifiques de Hubble. Lorsque cet ordinateur s’est arrêté, les instruments ont été automatiquement été placés en mode sans échec.

Les tentatives suivantes de redémarrage et de reconfiguration de l’ordinateur et de son ordinateur de sauvegarde n’ont malheureusement pas abouti. En revanche, les informations recueillies à partir de ces activités de maintenance ont permis aux ingénieurs de déterminer que la cause possible du problème réside dans l’Unité de contrôle de puissance (PCU) qui alimente en tension le matériel de l’ordinateur.

Concrètement, le PCU propose un régulateur de puissance qui fournit une électricité constante de cinq volts à l’ordinateur de charge utile et à sa mémoire. Un circuit de protection secondaire se charge alors de détecter les niveaux de tension anormaux. Si la tension tombe en dessous ou dépasse les niveaux admissibles, ce circuit secondaire indique à l’ordinateur de la charge utile qu’il doit cesser ses opérations.

D’après l’analyse de l’équipe de Hubble,  soit le niveau de tension du régulateur était ici en dehors des niveaux acceptables (déclenchant ainsi le circuit de protection secondaire), soit le circuit de protection secondaire s’était dégradé avec le temps pour finalement rester bloqué dans cette configuration.

hubble
Le télescope spatial Hubble est déployé le 25 avril 1990 depuis la navette spatiale Discovery. Crédits : NASA/Smithsonian Institution/Lockheed Corporation

Des prolongations jusqu’en 2030 ?

Étant donné que la réinitialisation du PCU ne pouvait pas s’opérer depuis le sol, l’équipe a donc dû basculer vers le PCU de secours. Ces opérations ont été entamées le 15 juillet. Le lendemain, la NASA avait réussi à activer le système informatique de sauvegarde. Tous les instruments scientifiques du télescope ont finalement été réactivés le 17 juillet dernier. Ces derniers reprendront les observations scientifiques après avoir terminé les étalonnages.

Je suis fier de l’équipe Hubble. Des membres actuels et anciens de cette équipe sont intervenus pour apporter leur soutien et leur expertise“, a déclaré l’administrateur de la NASA, Bill Nelson, le nouvel administrateur de la NASA. “Grâce à leur dévouement et à leur travail réfléchi, Hubble continuera de s’appuyer sur son héritage de 31 ans, en élargissant nos horizons avec sa vision de l’univers“.

Les astronomes restent optimistes quant au fait que Hubble, qui a contribué à certaines des découvertes les plus importantes de notre cosmos, notamment l’accélération de l’expansion de l’univers, puisse continuer à fonctionner jusqu’en 2030.