in

L’asthme, cette maladie qui touche 300 millions de personnes dans le monde

Crédits : iStock

À l’occasion de la journée de l’asthme qui s’est déroulée le 5 mai, certains spécialistes se sont mobilisés pour expliquer ce qu’est cette maladie, quelles en sont les causes et quelles sont les stratégies pour la soigner.

Comme Dark Vador, ainsi que 4 millions de Français, vous êtes peut-être atteints d’asthme. Cette maladie est loin d’être à prendre à la légère, puisqu’elle tue en moyenne 1500 personnes en France chaque année.

« L’asthme est une maladie inflammatoire des voies aériennes, avec une contraction des bronches au niveau pulmonaire, explique Anne Tsicopoulos, pneumo-allergologue au laboratoire Centre d’infection et immunité de l’Inserm à Lille. Elle se manifeste par des symptômes de toux, des difficultés respiratoires, de sifflements, de gêne respiratoire. Dans les très fortes crises d’asthme, les bronches se contractent complètement, ce qui fait que l’air ne peut plus du tout sortir. Les sujets ne peuvent plus respirer. »

10% des enfants sont aujourd’hui atteints d’asthme, chiffre en augmentation importante depuis 20 ans. Un autre chiffre important : 80% de ces enfants asthmatiques sont allergiques. Les allergies contribueraient donc fortement au développement de cette maladie.

La campagne protège contre l’asthme

D’après des études, la recrudescence de l’asthme est due à nos nouvelles conditions de vie. Nos meilleures conditions d’hygiène, le fait que l’on fasse moins d’infections, de prendre plus d’antibiotiques. La campagne, en revanche, est un environnement défavorable pour l’asthme. En effet, le système immunitaire est beaucoup plus sollicité dans un environnement peu stérilisé comme la ferme, ce qui va aider à repousser les allergènes.

Un autre facteur entraînant l’asthme est l’émissions de micro-particules qui peuvent concentrer les allergènes. La pollution est bien sûr montrée du doigt, mais il y a aussi certains produits courants comme les plastiques utilisés en revêtement sur le mobilier.

De nouveaux traitements

La maladie reste aujourd’hui incurable même si on sait la contrôler, notamment grâce aux bronchodilatateurs (type Ventoline®). Certains asthmes sont persistants à ces traitements, d’où la recherche de nouvelles solutions, comme ce calcilytique découvert par des chercheurs de l’université de Cardiff.

L’asthme étant une maladie multi-factorielle comprenant une part de génétique et une part environnementale, seuls des traitements sur les symptômes sont disponibles à ce jour et parler de guérison est encore malheureusement illusoire.

Sources : Sciences Et AvenirFutura-Sciences