in

Le mot « siphonner » n’a jamais autant été recherché sur Google

Crédits : iStock

Face au blocus des raffineries qui dure depuis huit jours maintenant et à la pénurie d’essence qui se fait ressentir, les Français semblent vouloir se tourner vers le système D, le mot « siphonner » n’ayant jamais été aussi recherché sur le moteur de recherche Google.

Sur Google, comme on peut le découvrir dans l’outil Trends, les requêtes concernant le verbe « siphonner », mais également les recherches associées, comme « siphonner un réservoir », « comment siphonner » ou encore « siphonner voiture » sont au coeur des tendances populaires. Un record de recherche pour ce mot, dont le dernier pic de popularité remonte à octobre 2010, à une époque où la réforme des retraites avait créé de vives contestations, les 12 raffineries subissaient un blocus et près de 3 000 stations-essence étaient sans carburant.

Capture d’écran 2016-05-26 à 17.44.27

Les chiffres obtenus par Google sont toutefois supérieurs à cette période sur le moteur de recherche. Alors que l’on fait face au huitième jour de grève des raffineries et que désormais, plus de 4 000 stations essence sont en rupture partielle ou totale (un chiffre toutefois annoncé inférieur et en baisse par le gouvernement), des Français semblent se tourner vers ces solutions illégales. Les gendarmes de Normandie ont d’ailleurs appelé les habitants à la vigilance, après que de nombreux témoignages de vol d’essence leur sont parvenus ces derniers jours.

Capture d’écran 2016-05-26 à 17.44.42

Selon le site Mon Essence, qui met en ligne une carte et tient compte en temps réel de l’évolution de la situation sur le territoire, c’est à l’heure actuelle 4 975 stations essence sur les 10 252 qu’il recense en France qui sont touchées par le manque de carburant, à savoir 48,5 % des stations.

Source : trends/google